Montérégie : Les Industries NRC investissent dans leur usine de Saint-Paul-d'Abbotsford

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2018

Montérégie : Les Industries NRC investissent dans leur usine de Saint-Paul-d'Abbotsford

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2018

Par Marie-Pier Frappier

[Photo: Facebook Industries NRC]

Ça va bien pour Les Industries NRC. Même trop bien. Tellement, qu'ils débordent de travail ! L'entreprise a annoncé que plus de trois millions de dollars ont été investis dans son usine de Saint-Paul-d'Abbotsford, dans la municipalité régionale de comté de Rouville. Ce montant a permis l'achat de nouveaux équipements, soit un laser de découpe et une presse plieuse, en plus de développer un centre d'usinage perfectionné. Le fabricant d'équipement de dépannage se prépare aussi à embaucher des dizaines de travailleurs spécialisés, selon La Voix de l'Est. Il y a quelques mois, le nombre d'employés des Industries NRC est passé de 115 à 140. L'entreprise fabrique près de 500 équipements de remorquage par année, dont 65 % sont vendus aux États-Unis. Le reste est vendu au Canada et en Europe.

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Ouverture prochaine de la première usine canadienne de Bel

Édition du 15 Avril 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: MONTÉRÉGIE. La première usine canadienne du Groupe Bel, multinationale française de l’industrie...

Un futur pôle logistique à Sorel-Tracy

Édition du 15 Avril 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: MONTÉRÉGIE. Une zone industrialo-portuaire grande de 7 millions de pieds carrés prendra de l’essor...

À la une

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».