4,6 M$ pour la recherche au TechnoCentre éolien

Offert par Les Affaires


Édition du 17 Septembre 2016

4,6 M$ pour la recherche au TechnoCentre éolien

Offert par Les Affaires


Édition du 17 Septembre 2016

Par Les Affaires

Le soutien de 4,6 M$ provient du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, de la Fondation canadienne pour l’innovation et du gouvernement du Québec.

GASPÉSIE–ÎLES-DE-LA-MADELEINE

4,6 M$ pour la recherche au TechnoCentre éolien

Le TechnoCentre éolien de Gaspé reçoit un appui de 4,6 millions de dollars pour un programme de recherche touchant l'intégration des énergies renouvelables et des technologies de stockage dans les microréseaux, tels que ceux des communautés isolées, de mines dans le Grand Nord canadien et de certains établissements, dont des hôpitaux. «Le principal objectif de ce programme est d'aider les entreprises à développer de nouvelles solutions dans le but de réduire les coûts de l'énergie et les émissions de gaz à effet de serre», dit Frédéric Côté, directeur général du TechnoCentre éolien. Ce soutien financier de 4,6 M$ s'étalera de 2016 à 2021. Il provient du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, de la Fondation canadienne pour l'innovation et du gouvernement du Québec. Les entreprises participantes contribueront également au financement de ce programme dans le cadre des divers projets de recherche qui y seront menés. — JOURNAL LE PHARILLON, GASPÉ

ESTRIE

Des travaux de plus de 8 M$ à l'Abbaye Saint-Benoît-du-Lac

Plus de 8 M$ seront nécessaires afin de réaliser d'importants travaux sur différents bâtiments de l'Abbaye Saint-Benoît-du-Lac. Les toitures du monastère et de l'hôtellerie, ainsi que de la petite chapelle Tour Saint-Benoît, sont à refaire. La fenestration et les joints de mortier sur toutes les façades de ces trois bâtiments devront également être rafraîchis. «On savait que ces travaux allaient être à faire depuis environ 10 ans. L'urgence est de plus en plus criante», mentionne le frère Luc Lamontagne. La communauté religieuse en est à l'étape de demander des subventions, et la date du début des travaux n'est pas connue pour l'instant. «Tout dépend des subventions, sans lesquelles on ne peut commencer. Idéalement, ça devrait débuter l'an prochain, pour s'échelonner sur une période de cinq ans.» — LE REFLET DU LAC, MAGOG

BAS-SAINT-LAURENT

La quatrième franchise Shaker s'installe à Rimouski

Le Complexe Bar chez Pull au centre-ville de Rimouski fera l'objet, à compter de la fin d'octobre, d'une importante transformation avec l'arrivée de la franchise Shaker Cuisine & Mixologie. Pour les propriétaires de l'établissement, Stephan Emond et Therry Lejeune, cette nouveauté représente un investissement de près de 1 M$ et la création d'au moins 25 emplois qui s'ajouteront à la trentaine de postes actuels. Le concept des franchises Shaker, qui allie restauration et nightlife, est déjà offert dans trois secteurs de la région de Québec. Le franchiseur Shaker est propriété de huit entrepreneurs qui ont créé, entre autres, le concept de restaurants asiatiques Thaï Zone. La première franchise Shaker a ouvert ses portes à Sainte-Foy en avril 2015. L'entreprise prévoit ouvrir de 20 à 25 restaurants-bars au Québec d'ici cinq ans. — L’AVANTAGE, RIMOUSKI

NORD-DU-QUÉBEC

Ted Moses à la tête d'une nouvelle entreprise de forage

Fruit de l'alliance de Forages Rouillier et de Ted Moses, une nouvelle entreprise spécialisée dans le forage au diamant, Forages Youdin Rouillier, voit le jour dans le Nord-du-Québec. «Nous unissons nos forces dans le forage au diamant avec l'expertise et la réputation de Ted Moses, membre influent de la nation crie. L'entreprise que nous lançons ensemble jouera un rôle de premier plan dans le développement régional et entraînera des retombées importantes pour toutes les collectivités», indique Mario Rouillier, vice-président de la nouvelle entreprise. L'association allait de soi selon celui qui en sera le président, Ted Moses, qui dirige plusieurs sociétés, dont Cree Nation Trust, Petronor, Youdin Geomatic et Youdin CMAC-Thyssen. «En plus de son expertise et de son expérience en forage au diamant, l'entreprise qui est établie dans le coin depuis longtemps possède les mêmes valeurs que la nation crie, c'est-à-dire le respect de l'environnement, du territoire, de nos traditions et de notre culture», dit-il. Forages Youdin Rouillier aura ses bureaux à Eastmain. La main-d'oeuvre crie sera favorisée, précise Vincent Boileau, directeur du développement des affaires de Forages Youdin Rouillier : «L'un des objectifs est de faire du développement économique sur le territoire. En ce sens, nous allons favoriser l'embauche de personnel cri et le former». — L’ÉCHO ABITIBIEN ET LE CITOYEN, VAL-D’OR

 

CENTRE-DU-QUÉBEC

Sylvania : les emplois pas plus en danger qu’avant la vente de l’entreprise

Les quelque 115 emplois de Sylvania (maintenant Ledvance) ne sont pas menacés par la vente récente de l’entreprise à des Chinois, « du moins pas plus qu’ils ne l’étaient avant », précise Louis Pelchat, directeur général de l’usine drummondvilloise. Osram Sylvania a indiqué avoir vendu à des acquéreurs chinois sa filiale d’éclairage classique Ledvance, qui comprend l’usine de Drummondville. Le coût de la transaction est évalué à 400 millions d’euros (environ 581 M$ CA). — L’EXPRESS DRUMMONDVILLE, DRUMMONDVILLE

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: Wall Street mise sur la reprise économique

Mis à jour le 02/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La levée graduelle des mesures de restriction l’emporta sur les inquiétudes liées aux tensions.

Titres en action: Molson Coors, Zynga, Facebook

Mis à jour le 02/06/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les vendeurs d'armes à feu flambent à Wall Street

02/06/2020 | AFP

Le nombre de dossiers déposés pour une vérification des antécédents avant l’achat d’une arme à feu a déjà augmenté.