L'Agilité, une approche collaborative pour la gestion de projet

Publié le 06/05/2014 à 15:17

L'Agilité, une approche collaborative pour la gestion de projet

Publié le 06/05/2014 à 15:17

Par Pyxis

Le développement d’un logiciel peut facilement devenir un parcours semé d’embûches qui demande de la réactivité et une grande collaboration.


Les méthodes Agiles proposent une approche différente, qui permet d’éviter ces écueils tout en gardant le cap sur ses objectifs stratégiques.


Les approches Agiles sont rapides et flexibles. Il s’agit de réaliser un projet de développement logiciel comme une série de petits projets successifs, chacun donnant un bout de logiciel fonctionnel.


Une pionnière québécoise de l'Agilité


L’Agilité est un concept né des besoins de l’industrie logicielle. Pour répondre aux attentes de leurs clients et améliorer la qualité des logiciels, les développeurs ont adopté les méthodes Agiles, qui permettent notamment de faire avancer un projet, tout en s’adaptant aux imprévus.


L’un des pionniers de la gestion de projets Agile est une entreprise québécoise, Pyxis, qui a aussi des antennes en Europe.


Pyxis a adopté l’Agilité pour répondre à ses propres besoins et aux exigences de ses clients. L’entreprise a grandement contribué à faire progresser les méthodes Agiles et elle a aidé à populariser son adoption.


En plus de ses activités de développement logiciel dans son /studio, elle offre des services-conseils et des services de formation en Agilité.


La collaboration, au cœur des approches Agiles


Pyxis /studio est une entité unique : soit il prend en charge le développement de logiciels pour les clients de l’entreprise ou il les réalise conjointement avec eux.


Cette collaboration illustre très bien les approches Agiles, qui misent sur un contact direct entre les informaticiens et le client. Ainsi, celui-ci participe à toutes les décisions, à commencer par le choix des étapes à réaliser.


Puis, quand une étape est terminée, le client participe à l’inspection de ce qui a été fait et aux décisions qui sont prises au sujet de l’étape suivante.


Il s’agit d’une approche très humaine, où tout le monde travaille ensemble et où chacun se sent responsable. À Pyxis, il est très fréquent de voir un client assis à la même table qu’une équipe de programmeurs.


Un défi rentable


Le développement d’un logiciel est toujours un défi. Avec les méthodes Agiles, le défi consiste à livrer une portion fonctionnelle du projet, à chaque étape.


Parce qu’il s’agit d’une véritable démarche d’amélioration continue, les approches Agiles font souvent ressortir les problèmes, mais permettent aussi de les régler.


Les méthodes Agiles donnent le contrôle de la planification au client. C’est lui qui prend les décisions, au fur et à mesure, avec l’information dont il a besoin, au bon moment.


L’Agilité permet souvent de s’apercevoir à temps que certaines fonctionnalités ne sont pas utiles. Ainsi, on peut consacrer ses ressources à d’autres aspects du logiciel, plus pertinents.


« Un cas type, c’est la création de rapports, explique Martin Landreville, vice-président aux solutions et produits de Pyxis. Au départ, le client veut une longue liste de rapports. Avec les méthodes Agiles, on peut se rendre compte que personne ne les utilise, bien avant d’avoir dépensé une fortune pour les intégrer au logiciel. »


Un partage de risque


Pour Pyxis, /studio est un véritable laboratoire où les méthodes Agiles sont mises en application, au bénéfice des clients. Convaincue que l’Agilité peut transformer le développement logiciel, l’équipe de Pyxis propose à ses clients une formule de partage des risques.


Chaque client se trouve ainsi à collaborer de près à la création de son logiciel, en s’assurant qu’il répond à ses objectifs stratégiques. En même temps, il apprend à utiliser une méthode Agile, notamment par le jeu sérieux (serious gaming) et des ateliers qui permettent de bien cerner ses besoins.


La nature même des méthodes Agiles permet aussi au client d’obtenir une version exploitable de son logiciel pour un investissement total moins élevé que ce qui était prévu.


Pour en savoir plus sur les méthodes Agiles, visitez savoiragile.com.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

L'accès à la propriété: la quadrature du cercle

19/03/2019 | Daniel Germain

BUDGET FÉDÉRAL. Ottawa introduit un nouveau programme d’aide pour les premiers acheteurs et améliore le RAP.

Budget fédéral: des indices sur les thèmes de la campagne électorale

Sans surprise, le déficit atteint 14,9G$ pour l'année financière qui se termine et grimpera à 19,8G$ en 2019-2020.

Budget fédéral: l'aide au journalisme se concrétise

BUDGET FÉDÉRAL. La principale mesure demeure le crédit d’impôt de 25 % sur les coûts de la main-d’œuvre.