Des conseils pour réussir

Publié le 02/03/2013 à 00:00

Des conseils pour réussir

Publié le 02/03/2013 à 00:00

Avec 6 500 serveurs intermédiaires, plus de 52 000 postes de travail et une augmentation de près de 1 500 % des transactions par AccèsD de 2001 à 2011, le Mouvement Desjardins a une longue expérience dans l'impartition des TI. Chadi Habib fait plusieurs recommandations pour obtenir les résultats attendus.

1 Bien aligner les objectifs des deux parties

Les TI doivent faire l'objet d'un plan stratégique afin qu'elles soutiennent le développement de l'entreprise. Les objectifs du client doivent être connus et poursuivis également par le fournisseur de services.

2 Ne pas transférer le risque sur le fournisseur et se reposer entièrement sur lui

L'impartition est souvent vue comme une solution pour déléguer un secteur jugé complexe. L'entreprise peut alors avoir tendance à se désintéresser du sujet et à laisser l'impartiteur sans le superviser adéquatement. Quand une erreur survient, le client s'en décharge alors sur son fournisseur. «Or, les deux parties sont responsables», rappelle Chadi Habib.

3 Garder un leadership pour comprendre et suivre ce que fait le fournisseur de services

«Il faut garder des spécialistes à l'interne capables de comprendre ce que le fournisseur leur explique. L'impartiteur ne doit pas en savoir plus que l'entreprise sur ses propres procédures en TI», insiste Lucie Grenier.

4 Communiquer efficacement et très souvent

C'est nécessaire afin de vérifier que les objectifs de l'entreprise sont bien atteints, mais aussi pour rectifier le tir rapidement au besoin. C'est particulièrement vrai dans le cadre d'un processus d'amélioration continue et de mise en place de nouveaux projets visant à permettre à l'entreprise de rester à la pointe.

5 Privilégier l'impartition sélective plutôt que globale

On peut décider d'impartir seulement certaines des activités liées aux TI. Le Mouvement Desjardins a ainsi choisi de rapatrier certains services à l'interne, comme le centre d'appels et le soutien bureautique.

6 Ne pas tomber dans la complaisance vis-à-vis du fournisseur de services

Il faut oser remettre en cause les directions prises, ne jamais arrêter d'échanger sur les enjeux ni cesser de faire de l'amélioration continue, selon Chadi Habib.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed?

En mars le taux de chômage enregistre sa plus forte hausse

Mis à jour à 09:35 | La Presse Canadienne

L’économie canadienne a perdu 1 011 000 emplois en mars.

COVID-19: préparer le rebond

BLOGUE INVITÉ. Le revers, aussi brutal soit-il, peut vous permettre de rebondir et de revenir plus fort.