Faire rayonner l’art québécois à l’étranger

Publié le 05/11/2015 à 08:00

Faire rayonner l’art québécois à l’étranger

Publié le 05/11/2015 à 08:00

FINALISTE - Geneviève Lévesque, amoureuse des arts, a créé la galerie Artêria à Bromont, en 2008, afin d’offrir aux artistes un lieu de diffusion qui leur permettrait de dégager un revenu. Rapidement, l’entreprise se lance à l’international pour compenser la taille trop petite du marché québécois. Elle se rend jusqu’en Chine pour exposer et vendre des œuvres essentiellement québécoises à des collectionneurs du monde entier. Un choix payant, car Artêria, qui compte désormais six employés, a vu son chiffre d’affaires augmenter de 30 %, lors de son dernier exercice, pour atteindre 850 000 $. Aujourd’hui, elle représente environ une trentaine d’artistes.

Geneviève Lévesque ne compte pas se reposer sur ses lauriers et a décidé d’engager son entreprise dans une nouvelle phase de croissance. Elle a donc recruté un directeur de développement des affaires pour séduire de nouveaux clients : les entreprises et les firmes de design d’intérieur. Elle fait partie des finalistes dans la catégorie Entrepreneure active à l’international.

Le plus grand risque qu’elle ait jamais pris

« Lancer mon entreprise à l’âge de 23 ans. Je suis entrée dans ce projet tête baissée, sans trop savoir où je mettais les pieds, mais c’était mieux comme cela. La passion m’a poussée à aller de l’avant. »

Ce qu’elle aimerait réaliser en affaires

Faire autorité en matière d’art au Québec, c’est l’ambition que nourrit Geneviève Lévesque. Pour y arriver, elle compte sur la diversification de ses activités à l’échelle locale, comme le développement d’un volet événementiel et de produits de muséologie, qui sont à l’étape de la R-D.

Cliquez ici pour consulter le dossier Femmes d'affaires : défi croissance

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour il y a 23 minutes | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.