«Je me suis toujours donné les outils pour réussir» - Lise Hébert, de Klox Technologies

Offert par Les Affaires


Édition du 06 Décembre 2014

«Je me suis toujours donné les outils pour réussir» - Lise Hébert, de Klox Technologies

Offert par Les Affaires


Édition du 06 Décembre 2014

Par Suzanne Dansereau
C'est dans la nature de cette dirigeante âgée de 49 ans, docteure en médecine expérimentale, de réunir autour d'elle tous les éléments de réussite avant de plonger. Et de ne pas hésiter à aller chercher ce qui lui manque avant même qu'on ne le lui demande.

Ainsi, dans sa deuxième carrière - elle en est à trois jusqu'à maintenant -, la scientifique a pris l'initiative de suivre le cours de valeurs mobilières afin de se familiariser avec l'univers des finances. On l'avait nommée aux communications d'entreprise pour la biotech Neurochem, qui a fait l'objet d'une inscription en Bourse.

«Apprivoiser le langage est souvent la clé du succès», dit-elle.

De scientifique à financière, le pas est grand, non ? «J'ai toujours eu un ardent désir d'apprendre. Et cela a créé des occasions», précise-t-elle.

Cliquez ici pour consulter le dossier Entreprendre au féminin

À suivre dans cette section


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: à Wall Street, le Dow Jones plonge de 3%

Mis à jour à 17:26 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les acteurs du marché s’alarment devant la propagation à grande échelle de l’épidémie.

Titres en action: MTY, Air Canada, WSP Global...

06:47 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Mines: le Québec de moins en moins attractif

Ottawa et Québec «ne sont pas parvenus à proposer un climat attractif pour les investisseurs», déplore l'AMQ.