O'Toole promet de supprimer la Banque de l'infrastructure, créée par les libéraux

Publié le 01/09/2021 à 16:10

O'Toole promet de supprimer la Banque de l'infrastructure, créée par les libéraux

Publié le 01/09/2021 à 16:10

Par La Presse Canadienne

Erin O’Toole promet de supprimer la Banque de l’infrastructure du Canada. (La Presse Canadienne)

 

OTTAWA — Le chef conservateur, Erin O’Toole, promet de supprimer la Banque de l’infrastructure du Canada, créée par les libéraux, et de veiller à ce que chaque Canadien ait accès à l’internet haute vitesse d’ici 2025. 
Pour relancer l’économie canadienne après la pandémie, il propose plutôt de lancer immédiatement de grands projets publics d’infrastructures. 
Il croit que le gouvernement libéral s’est assis sur des milliards de dollars avec cette Banque de l’infrastructure, qui s’avère un « échec », selon lui.  
La banque a été créée après la victoire de Justin Trudeau en 2015 pour attirer des investissements du secteur privé dans des projets publics d’infrastructures.  
En campagne virtuelle depuis les studios du parti à Ottawa, mercredi, le chef conservateur s’est engagé à acheminer immédiatement l’argent disponible à Ottawa vers les projets déjà ficelés. Il s’engage aussi à donner aux municipalités et aux communautés des Premières Nations un meilleur accès au financement fédéral en réduisant la bureaucratie qui entoure ces programmes.  
Erin O’Toole promet également qu’un gouvernement conservateur construirait l’infrastructure numérique nécessaire pour offrir à tous les Canadiens un accès l’internet haute vitesse d’ici 2025. 
Ces promesses sont les plus récentes à être tirées de la plate−forme électorale conservatrice qui a été publiée le 16 août, au premier jour complet de la campagne. Les libéraux ont depuis critiqué le fait que cette plate−forme n’est pas encore chiffrée. 

 

Ottawa — Le chef conservateur, Erin O’Toole, promet de supprimer la Banque de l’infrastructure du Canada, créée par les libéraux, et de veiller à ce que chaque Canadien ait accès à l’internet haute vitesse d’ici 2025. 

Pour relancer l’économie canadienne après la pandémie, il propose plutôt de lancer immédiatement de grands projets publics d’infrastructures. 

Il croit que le gouvernement libéral s’est assis sur des milliards de dollars avec cette Banque de l’infrastructure, qui s’avère un « échec », selon lui.  

La banque a été créée après la victoire de Justin Trudeau en 2015 pour attirer des investissements du secteur privé dans des projets publics d’infrastructures.  

En campagne virtuelle depuis les studios du parti à Ottawa, mercredi, le chef conservateur s’est engagé à acheminer immédiatement l’argent disponible à Ottawa vers les projets déjà ficelés. Il s’engage aussi à donner aux municipalités et aux communautés des Premières Nations un meilleur accès au financement fédéral en réduisant la bureaucratie qui entoure ces programmes.  

Erin O’Toole promet également qu’un gouvernement conservateur construirait l’infrastructure numérique nécessaire pour offrir à tous les Canadiens un accès l’internet haute vitesse d’ici 2025. 

Ces promesses sont les plus récentes à être tirées de la plate−forme électorale conservatrice qui a été publiée le 16 août, au premier jour complet de la campagne. Les libéraux ont depuis critiqué le fait que cette plate−forme n’est pas encore chiffrée. 

Sur le même sujet

La Banque de l'infrastructure du Canada n'atteindrait pas ses objectifs

La Banque de l’infrastructure du Canada dépensera 3,8G$ sur les 10G$ qu’on lui a demandé d’investir sur trois ans.

Michael Sabia devient président du c.a. de la Banque de l'infrastructure du Canada

Le président−directeur général Pierre Lavallée quitte immédiatement l’organisation.

À la une

La peur du «biais de proximité» s'immisce chez vos employés

Il y a 54 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Plus de 60% des employés s'inquiètent que ceux qui bossent au bureau aient un traitement préférentiel.

8. Calendrier de l'avent des affaires: la semaine de quatre jours

Il y a 54 minutes | Olivier Schmouker

Le calendrier de l'avent des affaires, concocté par Olivier Schmouker... Délicieusement diabolique!

L'année 2021 en recherches sur Google: bitcoins, sports et Canada

Il y a 26 minutes | La Presse Canadienne

Les recherches sur Google des Québécois et Canadiens ont été révélées mercredi.