Québec dévoile les secteurs qui rouvriront en mai

Publié le 28/04/2020 à 13:17, mis à jour le 29/04/2020 à 11:44

Québec dévoile les secteurs qui rouvriront en mai

Publié le 28/04/2020 à 13:17, mis à jour le 29/04/2020 à 11:44

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

Les magasins qui sont hors des centres d'achat, la construction en génie civil et les entreprises manufacturières rouvriront graduellement en mai, a dévoilé le premier ministre François Legault lors de son point de presse quotidien mardi.

Tous les magasins dont les portes d'entrée ne donnent pas dans un centre d'achat pourront rouvrir leur commerce partout au Québec à compter du 4 mai, sauf dans la communauté du Montréal métropolitain. Là-bas, ce sera plutôt à partir du 11 mai.

Les commerces en gros, qui approvisionnent ces entreprises, rouvriront leurs portes aux mêmes dates. 

Les centres commerciaux demeureront fermés jusqu'à nouvel ordre pour éviter tout rassemblement.

Le gouvernement prolonge jusqu'au 31 mai la fermeture des commerces le dimanche. En sont toutefois exemptés les pharmacies, les stations-service, les restaurants, les dépanneurs et les épiceries.

Du côté du secteur manufacturier, le déconfinement se fera en deux temps, a indiqué le ministre de l'Économie et de l'Innovation Pierre Fitzgibbon.

À partir du 11 mai, les entreprises qui emploient 50 travailleurs et moins par quart de travail pourront tourner à plein régime. Les manufactures de plus de 50 ouvriers accueilleront aussi la moitié de leurs travailleurs excédentaires. Ainsi, une usine de 500 employés permettra à 225 employés supplémentaires de revenir sur leur lieu de travail. Elle aura donc en tout 275 ouvriers par quart de travail.

Si tout se passe bien, les activités pourront reprendre normalement le 25 mai.

La réouverture complète du secteur de la construction se fera à partir du 11 mai 2020. Du même coup, toute la chaîne d'approvisionnement pourra, elle aussi, rouvrir.

Tous les employés qui peuvent travailler de la maison devront continuer à le faire, a demandé le ministre Fitzgibbon.

La direction de la santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) ont élaboré des règles qui devront être respectées par tous les employeurs s'ils veulent relancer leurs activités. Celles-ci sont disponibles sur le site web de la CNESST.

«Il fallait trouver un protocole qui rendrait les employés confortable», a expliqué M. Fitzgibbon.

Les entreprises fautives qui ne respecteront pas les mesures de distanciation sociale seront punies, selon le degré de l'écart de conduite.

Cette réouverture graduelle permettra d'évaluer les répercussions du retour au travail des Québécois sur le nombre de nouveaux cas de COVID-19. Si les consignes ne sont pas respectées, ou si la courbe du nombre d'infection bondissait de façon significative, le docteur Arruda a indiqué qu'il pourrait réimposer le confinement.

À la une

À surveiller: Canada Goose, Héroux-Devtek et Apple

Il y a 22 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Canada Goose, Héroux-Devtek et Apple? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:54 | Refinitiv

Recul des banques canadiennes, hausses du taux américain, Snap à la baisse, lait maternisé américain, Airbnb et Chine.

Un truc ultra simple pour toujours faire le bon choix

MAUDITE JOB! «Au secours! Ma start-up grandit et les décisions à prendre sont de plus en plus complexes.»