Pas de hausse de dividendes pour les banques pendant le confinement

Publié le 11/01/2021 à 14:04

Pas de hausse de dividendes pour les banques pendant le confinement

Publié le 11/01/2021 à 14:04

Par La Presse Canadienne
Un homme marche avec un masque au centre-ville de Toronto.

Le BSIF compte interdire les hausses de dividendes tant que des mesures de confinement seront en place. (Photo: Getty Images)

Le surintendant de l’un des organismes de réglementation financière du Canada n’envisagera pas de permettre aux banques et aux assureurs d’augmenter leurs dividendes, de procéder à des rachats d’actions ou d’augmenter la rémunération de leurs dirigeants tant que les mesures de confinement pour contrer la COVID-19 n’auront pas disparu.

Jeremy Rudin, du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), a indiqué lundi qu’il ne permettrait aucune de ces mesures «tant et aussi longtemps que la voie à suivre vers une reprise durable ne sera pas clairement tracée». 

Le BSIF a interdit les augmentations de dividendes, les rachats d’actions et les hausses de rémunération des hauts dirigeants au début de la pandémie, afin de garantir aux institutions financières canadiennes une certaine stabilité en matière de fonds propres, de capital et de liquidité.

Après que les grandes banques et les assureurs ont enregistré des bénéfices au cours de leurs derniers trimestres, des analystes et des investisseurs ont commencé à se demander s’il était temps d’assouplir les règles. 

Les remarques de M. Rudin ont été faites dans le cadre de la conférence des chefs de la direction des banques canadiennes, organisée par la Banque Royale, qui se déroulait lundi de façon virtuelle. 

Le chef de la direction de la Banque de Montréal, Darryl White, a affirmé lors de la conférence qu’il était «favorable» à une période de restrictions plus longue, mais qu’il serait prêt à faire face aux changements de politique dès qu’ils se produiront.

Sur le même sujet

Banques: un pari de reprise encore abordable

Édition du 10 Mars 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. La hausse soudaine des taux à moyen terme a pris les investisseurs de court en février. Certains ...

L'intelligence artificielle au service des banques

Le secteur des services financiers doit trouver le juste équilibre entre intelligence artificielle et contact humain.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.