Les régions commenceront à se déconfiner dès le 4 mai

Publié le 29/04/2020 à 13:47

Les régions commenceront à se déconfiner dès le 4 mai

Publié le 29/04/2020 à 13:47

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

Les Laurentides, Lanaudière, Chaudière-Appalaches et la ville de Rouyn seront les premières régions à lever leurs barrières à partir du 4 mai, a-t-on appris dans le point de presse du gouvernement du Québec mercredi.

Cette déclaration serait «la suite logique» aux annonces faites plus tôt cette semaine, concernant la réouverutre des écoles, des commerces de détails, du secteur manufacturier et du secteur la construction, a affirmé la vice-première ministre Geneviève Guilbault.

Dès le 11 mai, les contrôles policiers seront retirés des régions de l’Abitibi, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la ville de La Tuque et de l’Outaouais, excluant Gatineau.

Le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madelaine, Charlevoix et la Côte-Nord s’ouvriront, si la situation ne se détériore pas, le 18 mai.

La vice-première ministre Geneviève Guilbault, qui a fait l’annonce de ce plan de réouverture, a indiqué que le gouvernement évalue encore à quelles dates rouvriront les régions qui n’ont pas été nommées.


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Ottawa se penchera sur les congés de maladie payés

Accédant à la demande du NPD, il voudrait offrir dix journées de congé de maladie payées par année.

Start-ups: quel a été l’impact de la COVID-19?

10:57 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Des start-ups ont vu leur modèle d’affaires devenir obsolète en quelques jours à cause de la pandémie.

À la une

Les centres d'achats rouvriront le 1er juin à l'extérieur de Montréal

Mis à jour à 14:22 | La Presse Canadienne

M. Legault a voulu rassurer les secteurs qui n'ont pas eu de consignes pour leur rappeler qu'ils ne sont pas oubliés.

COVID-19: Postes Canada livre plus de colis et perd plus d'argent

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 66 M$ au premier trimestre, à cause de la pandémie.

Moins de millions pour le patron d'Air Canada à cause de la COVID-19

Il était en voie d’avoir droit à une rémunération globale d’environ 12,9 millions $ l’an dernier.