Les banques exigeront que leur personnel soit entièrement vacciné

Publié le 20/08/2021 à 11:06

Les banques exigeront que leur personnel soit entièrement vacciné

Publié le 20/08/2021 à 11:06

Par La Presse Canadienne

RBC affirme que sa décision s’appuie sur l’évolution des directives gouvernementales et sur les développements liés au variant Delta. (Photo: La Presse Canadienne)

Les entreprises canadiennes des industries sous réglementation fédérale commencent à annoncer des politiques de vaccination obligatoire, afin de protéger leur personnel et de se conformer à une récente demande du gouvernement à cet égard.

Les plus grandes banques du pays ont déclaré cette semaine qu'elles exigeraient que leur personnel de bureau soit entièrement vacciné.

Ces décisions interviennent alors que le nombre de cas de COVID-19 au Canada augmente à nouveau et que la campagne de vaccination ralentit. Avant le déclenchement des élections, le gouvernement a déclaré la semaine dernière qu'il exigerait que les employés fédéraux, les travailleurs des secteurs sous réglementation fédérale comme les transports et les banques, ainsi que de nombreux voyageurs soient vaccinés contre la COVID-19.

La politique de la TD demandera aux employés d'enregistrer leur statut vaccinal auprès de la banque d'ici le 30 septembre et exigera une vaccination complète pour tous les travailleurs entrant dans ses locaux à compter du 1er novembre.

Ceux qui ne sont pas complètement vaccinés ou qui ne divulguent pas leur statut vaccinal doivent suivre une formation sur les avantages de la vaccination, se soumettre à un test rapide de dépistage de la COVID-19 et porter un masque chaque fois qu'ils se trouvent dans les bureaux de la TD.

«C'est la bonne chose à faire pour protéger la santé et la sécurité de tous ceux qui travaillent dans les établissements de la TD, et nous sommes encouragés par le fait que de nombreuses autres organisations ont pris des mesures similaires», commente Kenn Lalonde, premier vice-président exécutif et chef des ressources humaines de la TD, dans une note, vendredi.

RBC a envoyé une note similaire jeudi, demandant aux employés de confirmer leur statut vaccinal, en commençant par le Canada et les États-Unis, suivi par d'autres régions, le cas échéant. Le document s'adresse d'abord aux employés canadiens et américains, le personnel des autres régions suivra, le cas échéant. Les employés en mesure de se faire vacciner devront le faire d'ici le 31 octobre.

Le chef de la direction de RBC, Dave McKay, a déclaré vendredi dans un article sur LinkedIn que rien n'est plus important que la santé et le bien-être des clients, des collègues et de la communauté.

«Nous pensons que les vaccins sont le meilleur moyen de garantir la sécurité de nos lieux de travail et d'aider nos communautés à réduire la propagation des variants de la COVID-19 tels que le Delta», a déclaré Dave McKay.

La Banque CIBC, pour sa part, a fixé au 31 octobre la date limite pour la vaccination de ses employés canadiens et américains et a dit à ses employés que «si vous n'avez pas encore été vacciné et que vous êtes en mesure de le faire, c'est le moment».

«Nous savons que cela soulève un certain nombre de questions en fonction de votre situation personnelle», a déclaré Sandy Sharman, vice-présidente à la direction et responsable de la culture d'entreprise et de la marque.

«Bien que nous n'ayons pas toutes les réponses aujourd'hui, nous travaillons sur les détails maintenant et partagerons plus d'informations avec vous aussi rapidement que possible.»

La Banque de Montréal (BMO), qui utilisera également une date limite du 31 octobre, a déclaré que sa politique s'appliquerait à tous les employés et sous-traitants nord-américains admissibles à la vaccination.

Ceux qui ne sont pas vaccinés après cette date devront effectuer des tests de dépistage pour la COVID-19 deux fois par semaine et se conformer à d'autres mesures de santé et de sécurité pour entrer dans un établissement de la BMO. La banque n'a pas précisé en quoi consisteraient les mesures alternatives.

La Banque Scotia a déclaré, vendredi, au personnel qu'elle s'apprêtait à rendre les vaccinations obligatoires pour tous les employés au Canada plus tard à l'automne.

Les employés ont été informés qu'ils recevront bientôt un lien vers un sondage obligatoire et confidentiel leur demandant de fournir leur statut vaccinal. L'enquête permettra aux employés de refuser de divulguer leur statut vaccinal, mais la banque n'a pas précisé comment elle traiterait le personnel qui refuse de divulguer son statut ou de se faire vacciner.

Au Mouvement Desjardins, qui est de juridiction provinciale, on affirme qu'il est trop tôt pour se prononcer sur le sujet. «Des travaux de réflexion sont toujours en cours, précise Chantal Corbeil, porte-parole de la coopérative, dans un courriel. Les employés dont les tâches le permettent demeurent en télétravail minimalement jusqu'au courant de l'automne. Actuellement, plus de 80% de nos employés sont en télétravail. »

Les mandats des banques suivent la Financière Sun Life, Shopify, la ville de Toronto, la Commission de transport de Toronto ainsi que plusieurs universités et établissements de santé à travers le Canada, qui ont également exigé, au cours des deux dernières semaines, que leurs employés soient vaccinés.

Un sondage publié jeudi démontre qu'une majorité de Canadiens appuient un système qui exigerait une preuve de vaccination pour accéder à certains services non essentiels.

Selon un sondage mené par Léger et l'Association d'études canadiennes, 76 % des répondants ont déclaré qu'ils appuieraient fortement ou modérément un passeport vaccinal comme celui que le Québec met en place.

Le passeport du Québec s'appliquera à des lieux comme les bars, les concerts et les festivals où il y a beaucoup de personnes dans un espace confiné.

Sur le même sujet

À la une

Hausse de 4,4 % de l'IPC en septembre, le taux le plus élevé depuis 2003

Il y a 10 minutes | La Presse Canadienne

Il s’agit du taux le plus élevé depuis février 2003. Les prix ont augmenté dans toutes les composantes principales.

Une campagne de sensibilisation pour réduire son empreinte écologique en 10 gestes

Il y a 54 minutes | La Presse Canadienne

Se déroulant jusqu’en 2023, l’initiative vise à mettre de l’avant 10 gestes déterminants en faveur de l’environnement.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour à 07:56 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Hésitation sur les marchés, concentrés sur les prix et les résultats d'entreprises. Le bitcoin en petite baisse.