COVID-19: la santé publique du Canada met en garde contre un relâchement

Publié le 19/02/2021 à 10:55

COVID-19: la santé publique du Canada met en garde contre un relâchement

Publié le 19/02/2021 à 10:55

Par La Presse Canadienne
Une personne qui subit un test de dépistage contre la COVID-19.

Les variants de la COVID-19 peuvent être 50% plus transmissibles que la souche initiale. (Photo: Getty images)

L'Agence de la santé publique du Canada prévient qu'un relâchement précoce des mesures de santé publique dans les provinces pourrait mener à une «forte résurgence» du virus dès le mois prochain.

Les nouvelles prévisions à long terme, tenant compte de nouveaux variants plus contagieux, démontrent une flambée des cas aussi tôt que le mois de mars et la courbe pourrait même dépasser la deuxième vague en avril dans la majorité des provinces si les mesures sont relâchées.

Pour l'heure, le nombre de cas associés à la souche initiale est en baisse un peu partout au pays.

Par contre, des variants ont été détectés dans toutes les provinces et cinq d'entre elles ont identifié de la transmission communautaire. On compte au pays 664 cas de la souche d'abord identifiée au Royaume-Uni, 39 cas du variant d'abord identifié en Afrique du Sud et un seul cas du variant d'abord identifié au Brésil.

Les administrateurs de la santé publique rappellent que ces variants peuvent être 50% plus transmissibles que la souche initiale et peuvent se propager tel un feu de forêt.

 

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une

Comprendre l'impact d'une hausse des taux d'intérêt

BLOGUE INVITÉ. L’évaluation de tout actif financier est tributaire des taux d'intérêt.

Le G20 relance le chantier d'une taxation des géants du numérique

15:01 | AFP

Washington renonce à une condition posée fin 2019 par l’administration Trump.

Accès aux poteaux de Bell: Legault doit intervenir selon Québecor

Bell doit faire connaître ses commentaires plus tard aujourd’hui.