Se réinventer par nécessité

Offert par Les Affaires


Édition du 31 Mai 2014

Se réinventer par nécessité

Offert par Les Affaires


Édition du 31 Mai 2014

Par Suzanne Dansereau

S'il y a une industrie qui n'a pas le choix de se métamorphoser, c'est bien celle des pâtes et papiers. Depuis 2000, la demande nord-américaine de papier journal a diminué de 65 %... entre autres mauvaises nouvelles ! Après de nombreuses et très douloureuses fermetures d'usines aux quatre coins du Québec, les principaux acteurs de ce secteur se tournent vers de nouveaux créneaux. Voici un tour d'horizon de leur virage.


L'avenir dans les couches


Cellulose : le nouvel eldorado?


Coup d'oeil sur les plans des autres papetières


 


PLUS :


Cliquez ici pour consulter les articles de Les Affaires 500

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

Il y a 36 minutes | François Normand

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.