Les marchés : un pas en arrière

Publié le 21/10/2008 à 00:00

Les marchés : un pas en arrière

Publié le 21/10/2008 à 00:00

Ainsi le TSX est redescendu à 9 795 points, accusant une baisse de 4,44%. Le Dow Jones est retombé à 9 033 points, soit une baisse de 2,5%. Le S&P500 recule de 3,08% à 955 points et le Nasdaq recule de 4,14% à 1 696 points.

À Toronto, le secteur qui perd le plus est celui des matériaux, cédant la plupart de ses gains d’hier avec une baisse de 8%. Les financières perdent aussi la plupart de leurs gains avec un recul de 4,6%. Le secteur de l’énergie accuse un recul de 4,9% qui reste de plus faible ampleur que ses gains de 14% lundi.

Aux États-Unis, ce sont les titres du secteur de l’énergie et des technologies qui ont cédé du terrain. Les investisseurs attendent avec inquiétude les résultats d’Apple qui seront annoncés après la fermeture des marchés.

«Les investisseurs ont toujours à l’œil le ralentissement économique et craignent que les résultats des entreprises continuent de se détériorer. On ne voit pas encore le bout tunnel et la bourse pourrait rester sans direction pendant plusieurs mois», explique Louis Roberge, associé chez Demers Valeurs Mobilières.

Pour Martin Roberge, stratège chez Dundee Securities, même si les cours de bourse sont attrayants dans une perspective de long terme, les investisseurs ne sont pas encore prêts à revenir en bourse à ce stade.

«Les investisseurs institutionnels détiennent des niveaux record de liquidités mais ne se pressent pas pour revenir sur les marchés. Ils se sont brûlés en tentant d’acheter au creux du marché en juillet et ne sont pas intéressés à être les premiers à investir à nouveau. Ils attendent que les écarts de taux se réduisent avant de revenir en bourse», écrit-il.

Ailleurs dans le monde, les investisseurs étaient tantôt optimistes tantôt plus frileux. À Londres le FTSE a reculé de 1,24% alors que le CAC40 parisien remonte de 0,78%. En Asie, le Nikkei japonais a pris 3,34% alors que le Hang Seng de Hong Kong reculait de 1,84%.

Sur les marchés des matières premières, le pétrole a accusé un recul et est redescendu à 70,89 dollars américains le baril dans l’attente de plus de précisions quant aux intentions de l’Opep qui seront discutées lors de sa rencontre de vendredi.

L’or était également sous pression et a perdu 22 dollars pour revenir à 768 dollars américains l’once alors que le dollar américain continue de s’apprécier sur les marchés des devises.

La force du dollar américain a été un signal négatif pour le dollar canadien qui a lâché 1,25 cents pour tomber à 82,65 cents américains.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Medfar veut séduire les médecins de la planète

Édition du 19 Octobre 2019 | Claudine HĂ©bert

PME DE LA SEMAINE. Elle développe la 1ère plateforme de dossier médical électronique infonuagique certifiée du Québec.

Cybersécurité financière: Flare Systems obtient un financement d'amorçage de 1M$

14:30 | Pascal Forget

L'entreprise de cybersécurité financière Flare Systems vient de finaliser une ronde de financement d'amorçage de 1M$.

Cessez de toujours faire plus, faites mieux!

BLOGUE INVITÉ. Un changement d'attitude qui, mine de rien, présente des bienfaits vertigineux...