Les marchés : bienfaits du dégel du crédit

Publié le 20/10/2008 à 00:00

Les marchés : bienfaits du dégel du crédit

Publié le 20/10/2008 à 00:00

Les indices mondiaux repassent au vert. Le S&P500 gagne 4,77% à 985 points, le Nasdaq est en hausse de 3,43% à 1 770 points, le Dow Jones gagne 4,67% à 9 9265 points. Mais c’est le TSX qui mène le bal avec une hausse de 7,20% à 10 251 points.

Des rebonds ont aussi été enregistrés en Europe. Le FTSE gagne 5,41%, le CAC40 gagne 3,56%. En Asie, le Hang Seng est remonté de 5,28% et le Nikkei grimpe de 3,59%.

Est-ce à dire que le creux du marché a été atteint ? «Difficile à dire. Cependant, plusieurs indicateurs pointent vers une détente sur les marchés financiers», commente Luc Girard, directeur, groupe conseil en portefeuilles chez Desjardins.

Il cite ainsi le Libor, taux interbancaire à Londres, qui est redescendu à 4%, un niveau encore très élevé mais la baisse a été bien accueillie. Le VIX, indicateur de crainte sur les marchés est redescendu à 59 après avoir atteint un sommet de 70. «On attend aussi la prochaine vague de résultats qui pourrait receler des nouvelles positives», ajoute Luc Girard.

Les investisseurs canadiens sont aussi revigorés par la remontée du prix du pétrole. Le baril est revenu à 74,25 dollars américains alors que les investisseurs s’attendent à ce que l’Opep annonce des baisses de production lors de sa réunion d’urgence prévue pour vendredi. Le secteur de l’énergie à Toronto gagne 14,29%.

Les autres secteurs en hausse sont ceux des matériaux (+10,8%) et les financières (+5%). Le secteur des technologies est mené à la baisse par le titre de Research in Motion qui glisse de 8% alors qu’un analyste révise sa cible à la baisse.

Aux Etats-Unis, la reprise a été menée par les titres du secteur de l’énergie, mais les investisseurs ont aussi réagi positivement à la perspective d’un plan de relance par les dépenses tel que le propose le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke.

L’or est aussi légèrement remonté à 790 dollars américains l’once.

Le dollar canadien a cependant continué son déclin et est tombé de 0,35 cent à 83,9 cents américains.

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?