Les marchés : le TSX progresse de 292 points

Publié le 17/10/2008 à 00:00

Les marchés : le TSX progresse de 292 points

Publié le 17/10/2008 à 00:00

Par Denis Lalonde

Aux États-Unis, le Dow Jones a baissé de 161 points (1,8%) à 9 141, alors que le S&P/500 perdait un maigre 6 points (0,63%) à 940.

Le Nasdaq a reculé de 6 points (0,37%) à 1 711.

«L’indice de confiance des consommateurs ne nous a pas appris beaucoup ce matin. Les marchés financiers savaient déjà que l’indice de confiance allait être très faible alors sa publication n’a pas eu beaucoup d’impact, ni les faibles données sur l’immobilier», analyse Charles Huot, directeur général actions institutionnelles chez BMO Marchés des capitaux.

À son avis, la lettre du milliardaire américain Warren Buffett, parue vendredi dans le New York Times, a plus d’impact: «M. Buffett a déclaré qu’il achetait Américain. Il a aussi incité les investisseurs à faire de même», dit-il.

Le président de Berkshire Hathaway affirme qu’il est temps de mettre en pratique le vieil adage qui dit «Be fearful when others are greddy and be greedy when others are fearful» (Soyez craintif quand les autres sont avides et soyez avide quand les autres sont craintifs).

Charles Huot croit toutefois qu’il est facile pour un milliardaire de dire d’acheter quand tout va mal et de vendre quand tout va bien: «Il vient également d’investir plusieurs milliards de dollars en titres privilégiés dans GE et dans Goldman Sachs qui offrent des rendements annuels de 10%», dit-il.

M. Huot ajoute que les Américains ont retiré plus de 15 milliards de dollars du marché des actions au cours des deux dernières semaines, alors qu’habituellement, les retraits varient entre 500 millions et 2 milliards de dollars par semaine. «Des retraits d’une telle ampleur ne pourront pas continuer éternellement, ce qui laisse croire qu’une stabilisation des indices est proche», croit-il.

Bilan hebdomadaire, l'or au pilori 

Sur la semaine, le marché canadien est demeuré pratiquement stable, reculant de 0,67%. Toutefois, cette baisse est concentrée dans un seul secteur. Les matériaux ont subi une raclée de 20,58% qui a annulé la montée des 9 autres secteurs qui composent l’indice.

«Au Canada, le secteur aurifère s’est fait frapper. Cela laisse croire que les grandes banques centrales liquident leurs réserves d’or pour injecter les milliards de dollars promis pour venir en aide au système financier», explique Charles Huot.

Les marchés américains ont mieux fait, enregistrant des gains hebdomadaires de 3,75% au Nasdaq et de 4,59% au S&P/500.

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite Ă  Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.