Bourse: Wall Street termine sur un fort rebond; Open Text au sommet

Publié le 12/09/2016 à 10:00, mis à jour le 12/09/2016 à 16:45

Bourse: Wall Street termine sur un fort rebond; Open Text au sommet

Publié le 12/09/2016 à 10:00, mis à jour le 12/09/2016 à 16:45

(Photo: Bloomberg)

Wall Street a nettement monté lundi, revenant largement sur sa chute de la précédente séance, comme les craintes d'un rapide resserrement monétaire s'éloignaient après des déclarations de responsables de la Réserve fédérale.

À Toronto, l'indice S&P/TSX a grimpé de 57,06 points, ou de 0,39%, à 14 597 points.

Le S&P 500a progressé de 31,23 points, ou de 1,47%, à 2 159 points.

Le Dow Jones a gagné 239,62 points, ou 1,32%, à 18 325 points.

Le Nasdaq s'est apprécié de 85,98 points, ou de 1,68%, à 5 211 points..

Open Text au sommet

Parmi les titres en action lundi, Potash Corp (Tor., POT) et Agrium (Tor., AGU) ont annoncé leur intention de fusionner, donnant naissance à un géant évalué à 38G$. Les actionnaires de Potash recevront 0,40 action ordinaire de la nouvelle société pour chacun de leurs titres actuels.

Dell vend sa division ECD (Enterprise Content Division) à la société canadienne OpenText (Tor., OTC) pour 1,62 milliard de dollars US. Le titre de cette dernière a touché un sommet annuel à 85,62$ à Toronto.

Benoit Poirier, de Desjardins Marchés des capitaux, ajuste à la hausse sa cible pour le titre de BRP(Tor., DOO) après la publication de résultats supérieurs aux attentes pour son deuxième trimestre vendredi. L’analyste fait ainsi passer sa cible de 29$ à 31$ et maintient sa recommandation d’achat. Derek Dley, de Canaccord Genuity, fait passer sa cible de 27,50$ à 30$.

George Doumet, analyste de Banque Scotia, bonifie de 1$ sa cible pour le titre de Groupe MTY(Tor., MTY), soit de 48 à 49$, après que le franchiseur montréalais eut annoncé l’acquisition de Baja Fresh Mexican Grill. Il laisse sa recommandation à superformance de secteur.

Paul Treiber, analyste de RBC Marchés des capitaux, abaisse sa cible pour l’éditeur de logiciels Enghouse(Tor., ESL), après la publication de résultats du troisième trimestre qui l’ont laissé sur sa faim. En fait, il s’agit du deuxième trimestre des trois derniers qui le déçoivent. M. Treiber fait ainsi passer sa cible de 73$ à 70$. Il réitère néanmoins sa recommandation de surperformance.

À lire également: À surveiller, TSO3, MTY et Brick

Une hausse des taux de plus en plus probable

Wall Street, qui a brièvement ouvert en baisse mais n'a ensuite fait qu'accélérer toute la journée, se remet ainsi largement d'une mauvaise séance vendredi, qui avait vu les principaux indices perdre plus de 2%.

«On se rend compte que les perspectives monétaires n'ont en fait pas changé et la Bourse essaie de se rééquilibrer sur cette base» à neuf jours d'une décision très attendue de la Réserve fédérale (Fed), a résumé Art Hogan, de Wunderlich Securities.

Alors que la chute de vendredi était «manifestement liée à la crainte que la Fed soit en voie de durcir sa politique», selon les termes de M. Hogan, les investisseurs ont semblé se rassurer sur ce sujet lundi.

En premier lieu, Lael Brainard, l'une des gouverneurs de la banque centrale, a jugé «moins impérieuse» la nécessité de durcir la politique monétaire américaine, ce que la Fed s'abstient de faire depuis le début de l'année mais ce vers quoi semblaient tendre de nombreuses déclarations d'autres responsables depuis la fin août.

«Lael Brainard n'a en rien été aussi agressive que les autres responsables qui s'exprimaient depuis deux semaines», a jugé M. Hogan.

Avant même les propos de Mme Brainard, d'ailleurs peu étonnants à l'aune de ses positions généralement très favorables aux taux bas, les indices étaient déjà bien disposés, d'autant que deux autres responsables de la Fed, Dennis Lokhart et Neel Kashkari, avaient aussi tenu des propos assez attentistes. 

«Il ne faut pas trop tirer de conclusion du rebond d'aujourd'hui, la Bourse ayant un peu trop baissé vendredi», a relativisé Mace Blicksilver, de Marblehead Management, évoquant «l'entrée en scène de chasseurs de bonnes affaires».

«Je pense que rien ne sera résolu avant la réunion de la Fed la semaine prochaine», a-t-il conclu.

Le marché obligataire stagnait. En fin d'après-midi, le rendement des bons du Trésor à 10 ans s'affichait à 1,669% contre 1,672% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,394% contre 2,392% précédemment.

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé

Mis à jour à 18:14 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé en hausse d’environ 70 points, avec des résultats mitigés selon les secteurs.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:22 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Saputo, Rogers et Banque Nationale

Que faire avec les titres Saputo, Rogers et Banque Nationale? Voici quelques recommandations d’analystes.