Bourse: Wall Street en baisse, la correction des technos continue

Publié le 12/06/2017 à 11:42, mis à jour le 12/06/2017 à 16:48

Bourse: Wall Street en baisse, la correction des technos continue

Publié le 12/06/2017 à 11:42, mis à jour le 12/06/2017 à 16:48

(Photo: Getty)

Wall Street a terminé en légère baisse lundi, la correction dont sont victimes les valeurs phares du secteur technologique se poursuivant: le Dow Jones a perdu 0,16% et le Nasdaq 0,52%.

Selon les résultats provisoires à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 34,21 points à 21.237,66 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 32,45 points à 6.175,46 points.

Voici l'état de la situation à la fermeture des marchés:

S&P/TSX -0,58% à 15383 points
S&P 500 -0,10%
 à 2429 points
Dow Jones -0,17% à 21235 points
Nasdaq -0,52% à 6175 points
Dollar canadien  +1,07% à 0,7503$US
Once d'or -0,28% à 1267$US
Baril de pétrole WTI +0,46% à 46,04$US

À Toronto, le secteur des technologies perd le plus, soit 1,86%. Le secteur des soins de santé, en revanche, monte de 0,49%.

Parmi les titres en action

Le titre de Shopify(SHOP, 119,04$), une des étoiles de la dernière année à la Bourse de Toronto, glisse dans le sillage des technos du Nasdaq. Le titre perd 3%, après avoir reculé de 8% la semaine dernière. Re(lisez) la récente chronique de Yannick Clérouin Pourquoi l'évaluation de cette vedette canadienne me tourmente.

Derek Dley, de Canaccord Genuity, réitère sa recommandation d’achat et sa cible de 19$US pour le titre du producteur de boissons gazeuses Cott(COT, 14,15$US). L’analyste revient d’une visite des installations récemment acquises de S&D Coffee et d’une rencontre avec la direction. Il se dit impressionné par l’état actuel des activités. L’analyste souligne par ailleurs que le titre se négocie à un escompte élevé par rapport à ses comparables. Il juge qu’il offre une occasion intéressante à son cours actuel et compte tenu du fait que les liquidités libres qu’elle dégage l'équivalent d'un rendement de 8,6%. L'action se déleste de 0,3%.

Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale, réitère sa recommandation neutre pour le titre de La Baie(HBC, 8,61$), mais fait passer sa cible de 12$ à 10$. L’analyste revient sur les résultats qu’il qualifie de décevants au premier trimestre du détaillant. Le plan de restructuration de l’entreprise est vaste, le chemin vers la rentabilité lui, demeure incertain. La direction de La Baie a réitéré son intention de réaliser des transactions pour capitaliser sur la valeur de l’immobilier. Mais il croit que les acvitiés de détail doivent s’améliorer avant que la stratégie immobilière ne puisse être validée. L'action gagne 1,1%.

General Electric(GE, 28,67$US) annonce le départ de son PDG Jeff Immelt. Il sera remplacé par John Flannery à partir du 1er août prochain. Le titre gagne 3,3%.

Rotation hors du secteur techno

«Ce que l'on voit c'est une rotation sur le marché des actions», a mis en avant Peter Cardillo, économiste en chef de First Standard Financial.

«C'est la poursuite de ce qui s'est passé vendredi quand les investisseurs sont sortis des valeurs technologiques pour aller vers les financières et l'énergie», a continué Karl Haeling de LBBW.

Au sein du Dow Jones, le géant de l'informatique Apple a perdu 2,46% à 145,32 dollars au cours de la séance, et son concurrent Microsoft 0,77% à 69,78 dollars.

Les grands noms de la technologie avaient fait figure de locomotive de Wall Street depuis le début de l'année, permettant au Nasdaq de faire mieux que les autres indices.

«Les titres technologiques valent cher et quand vous regardez les valeurs financières ou de l'énergie, qui ont baissé lors des derniers mois, elles sont plus attractives», a continué Karl Haeling.

Ce mouvement s'est poursuivi lundi pour l'énergie avec, au sein du Dow Jones, les majors pétrolières Chevron et ExxonMobil en hausse respectivement de 1,54% à 108,04 dollars et de 0,97% à 82,93 dollars.

La tendance a été en revanche plus mitigée pour le secteur financier avec, au sein de l'indice phare de Wall Street, une légère hausse de 0,02% à 86,98 dollars pour JPMorgan mais une baisse de Goldman Sachs (-0,24% à 221,91 dollars).

La séance de lundi a été dépourvue d'indicateur économique majeur aux Etats-Unis et les investisseurs ont déjà les yeux rivés vers les deux jours de réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) mardi et mercredi.

Une hausse des taux de la banque centrale américaine à cette occasion est très largement anticipée.

Le principale inconnue réside dans les termes choisis dans communiqué devant être publié à l'issue de cette réunion et sur le ton employé par la présidente de la Fed, Janet Yellen, lors de sa conférence de presse, qui seront vus comme autant d'indices sur la trajectoire monétaire américaine pour le reste de l'année.

Le marché obligataire baissait légèrement. Vers 16H20, le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,213%, contre 2,204% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,868% contre 2,858% précédemment.

À la une

Bourse: Toronto termine en hausse, aidée par l'énergie et les industries

Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers américains étaient fermés pour le jour férié du Memorial Day.

Bourse: les gagnants et les perdants du 27 mai

Mis à jour le 27/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Apple, Microsoft et Gildan

27/05/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Microsoft et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.