Bourse: prudence lors de la dernière séance d'un solide semestre

Publié le 30/06/2014 à 07:22

Bourse: prudence lors de la dernière séance d'un solide semestre

Publié le 30/06/2014 à 07:22

Photo: Bloomberg

Wall Street se dirige vers une légère baisse à l’ouverture, une séance qui marquera la fin du deuxième trimestre et de la première moitié de 2014.

Vers 7h, les contrats à terme sur le S&P 500 et le Dow Jones reculent de 0,07% dans les cas. Ceux sur le Nasdaq avancent de 0,01%.

Le S&P/TSX a terminé la dernière séance de la semaine dernière en hausse, mais il a affiché un recul de 0,1% sur la semaine, tout comme le Dow Jones et le S&P 500.

À ce jour en 2014, la Bourse de Toronto a grimpé de 10,8%, tandis que le S&P 500 a pris 6,0% et le Dow Jones, 1,7%*. Le Russell 2000, indice des petites capitalisations, a avancé de seulement 2,2%.

La prudence reste de mise sur les marchés, qui ont récemment temporisé après avoir connu plusieurs semaines de hausse, alors que «les investisseurs se préparent pour une semaine chargée en annonces économiques», selon les analystes de la Saxo Banque.

Le discours que tiendra mercredi la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed) Janet Yellen sera suivi de près par les investisseurs qui s'interrogent toujours sur le calendrier de la remontée des taux de la banque centrale, attendue en 2015.

Les investisseurs seront attentifs à des indicateurs américains lundi, avec l'activité économique dans la région de Chicago et les promesses de vente de logements.

Au Canada, les titres financiers sont en pleine forme. L’indice iShares S&P/TSX Capped Financials, qui comprend notamment les grandes banques, a touché vendredi un sommet annuel. D’ailleurs, la Banque Royale, principale capitalisation du secteur, a également touché un plus haut historique. Il a gagné 6,4% à ce jour en 2014.

Le titre d’American Apparel recule de 6% dans les négociations électroniques après que le détaillant eut annoncé avoir adopté une pilule empoisonnée, un mécanisme pour se défendre contre une tentative de son fondateur, le montréalais Dov Charney, pour reprendre le contrôle de la société.

*Précision. Le rendement indiqué au départ pour le Dow Jones était de 6,1%. Or, après vérification, il est plutôt de 1,7% depuis le début de 2014. Nos excuses.

À la une

Peu de gain de productivité? Oubliez les hausses salariales réelles

Mis à jour il y a 22 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Depuis trente ans, productivité et revenus suivent la même trajectoire, a observé un économiste de RBC.

Banque du Canada: annonce du taux directeur mercredi en contexte d'économie frêle

Il y a 15 minutes | La Presse Canadienne

On s'attend généralement à ce que la banque centrale maintienne à 5% son taux directeur.

Concurrence: l'UE inflige 1,8 milliard d'euros d'amende à Apple

Mis à jour il y a 3 minutes | AFP

Le géant américain est sanctionné pour non-respect des règles de concurrence sur le marché de la musique en ligne.