Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 24/08/2016 à 07:18, mis à jour le 24/08/2016 à 08:02

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 24/08/2016 à 07:18, mis à jour le 24/08/2016 à 08:02

Photo: Shutterstock

1-Les marchés américains se montrent hésitants mercredi, pointant vers une ouverture à l'équilibre tandis que les investisseurs attendent la réunion importante des banquiers centraux du monde de vendredi afin de savoir si une autre hausse des taux d'intérêt aura lieu aux États-Unis d'ici la fin de 2016.

2-Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq progressent de respectivement 0,08%, 0,06% et 0,09% dans les négociations précédant l’ouverture officielle, peu avant 7h15. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, perd 1% à 49,44$US.

3-À l’étranger, les marchés asiatiques ont terminé sur une note contrastée. La Bourse de Tokyo a clotûré mercredi en hausse de 0,61%, mais la Bourse de Hong Kong a fini de son côté en baisse de 0,77% et celle de Shanghai, en repli de 0,13%.

En Europe à la mi-séance, le CAC 40 prend 0,55% et le DAX de Francfort ajoute 0,41%, mais le FTSE 100 de Londres se déleste de 0,23%.

Après une ouverture en net recul, la cote parisienne a rapidement rebondi, aidée par la progression de la croissance allemande meilleure qu'attendu publiée ce matin. Ces chiffres sont venus s'ajouter à de bons indicateurs publiés des deux côtés de l'Atlantique mardi.

«Les marchés financiers européens sont repartis de l'avant. Les effets du Brexit sont clairement limités, et la reprise en zone euro est pour le moment préservée», commentent les gestionnaires de Barclays Bourse.

Les investisseurs restent toutefois fébriles avant le rendez-vous le plus important de la semaine, le symposium annuel des banquiers centraux à Jackson Hole, dans le Wyoming. Vendredi, Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine (FED), y prononcera un discours très attendu par les investisseurs, qui rechercheront tout indice sur un calendrier de relèvement des taux d'intérêt.

«Plusieurs membres de la Fed ont distillé ces derniers jours des messages préparant les esprits à une nouvelle hausse des taux d'intérêt d'ici la fin de l'année, mais pour l'heure rien n'est moins sûr», notent les gestionnaires de Barclays Bourse.

4-À l’agenda économique, les ventes de maisons existantes de juillet seront dévoilées aux États-Unis. Les demandes de prêts hypothécaires ont par ailleurs reculé de 2,1% au cours de la dernière semaine écoulée au sud de la frontière. Aucune donnée n’est publiée au Canada aujourd’hui.

5-Parmi les titres en action, la Banque Royale(Tor., RY) a dégagé un bénéfice supérieur aux attentes au troisième trimestre et haussé son dividende trimestriel. Pour la période de trois mois terminée le 31 juillet, la Royale a enregistré un bénéfice net ajusté de 2,66 milliards de dollars ou de 1,76$ par action. Les analystes sondés par Bloomberg tablaient en moyenne sur un bénéfice de 1,71$ l’action.

Les analystes reviennent sur les résultats dévoilés par la Banque de Montréal(Tor., BMO) mardi. Gabriel Dechaine, de Canaccord Genuity, fait passer sa cible pour le titre de 86$ à 88$, mais dit attendre de voir les résultats des autres banques canadiennes avant d’ajuster sa recommandation. Il estime qu’il y a beaucoup d’éléments positifs dans les résultats de l’institution torontoise.

ProMetic Sciences de la Vie(Tor., PLI) a annoncé avoir conclu une entente ferme en vue d’acheter la biopharmaceutique Telesta Therapeutics(Tor., TST) à un prix de 0,14$ par action, soit le double de son cours de clôture de mardi. La transaction sera réglée à l’aide d’actions de ProMetic. Cette transaction revêt plusieurs avantages stratégiques pour Prometic, dont l’ajout d’une présence importante en Ontario ainsi que des avantages fiscaux.

David Hartley, de Credit Suisse, fait passer sa cible pour le titre de Metro(Tor., MRU) de 38$ à 40$ par ricochet après avoir haussé celle d’Alimentation Couche-Tard(Tor., ATD.B). Rappelons que Metro détient 5,7% des actions de l’exploitant de dépanneurs. L’analyste réitère toutefois sa recommandation de sous-performance pour le titre en raison de son évaluation supérieure à celle de Loblaw(Tor., L) et d’autres rivales.

Alex Terentiew, de Raymond James, fait passer sa cible pour le titre du géant minier Teck Resources(Tor., TCK.B) de 19$ à 21$, en raison de la remontée rapide des prix du charbon métallurgique.

Au sud de la frontière, les résultats de HP, de Guess, de Williams-Sonoma et de PVH seront dévoilés au cours de la journée.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: préparer le rebond

BLOGUE INVITÉ. Le revers, aussi brutal soit-il, peut vous permettre de rebondir et de revenir plus fort.

Quel est l'impact réel de la COVID-19 sur la consommation?

CHRONIQUE. La toute première étude à ce sujet vient d'être dévoilée, et elle fait froid dans le dos...

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed?