Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture lundi

Publié le 30/04/2018 à 07:06

Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture lundi

Publié le 30/04/2018 à 07:06

Les indices pointent vers une ouverture en hausse, en ce lundi des fusions. La dernière séance du mois devrait confirmer un mois d'avril positif pour le Dow Jones.

Statistique intéressante, les résultats trimestriels publiés par les entreprises du S&P 500 ces derniers jours ont été supérieurs aux attentes dans 79% des cas.

Prévisions

Les contrats à terme sur le Dow Jones annoncent une ouverture en hausse de 0,42% à 24 285 points, tandis que les futures sur le S&P 500 laissent entrevoir un gain de 0,33% à 2680,25 points. L'indice technologique Nasdaq est quant à lui en hausse de 0,56% à 6707 points.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour le contrat de mai perd 1,13% à 67,33  dollars.

Contexte

«En cette dernière séance du mois et avant un mois de mai riche en échéances géopolitico-commerciales, les marchés ne devraient pas prendre d'initiatives particulières», ont noté les analystes de Aurel BGC.

Si la journée pourrait être un peu au ralenti à la veille du 1er mai, férié y compris sur nombre de places financières, plusieurs thèmes occuperont les investisseurs durant la semaine, au premier plan desquels les relations commerciales avec les Etats-Unis.

Plusieurs pays, dont ceux de l'Union européenne, ont en effet bénéficié d'exemptions aux taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium annoncées en mars par l'administration américaine. Mais celles-ci arrivent à expiration le 1er mai et pourraient ne pas être renouvelées.

«Le récent apaisement des tensions commerciales et géopolitiques a aidé (les indices européens, NDLR), mais avec l'arrivée à échéance le 1er mai de la décision sur des sanctions contre l'Union européenne, ainsi que des inquiétudes sur l'accord nucléaire iranien, il pourrait être difficile pour les marchés actions de poursuivre leur hausse», a estimé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

À l'étranger

La Bourse de Hong Kong a terminé en hausse de 1,74% lundi, poursuivant sur sa lancée de la semaine dernière, grâce aux entreprises des secteurs de l'énergie et des technologies.

En Chine continentale, les places boursières de Shanghai et Shenzhen sont fermées en raison de jours fériés. Elles rouvriront mercredi.

Lors de leur rencontre vendredi, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in ont fait voeu «d'encourager une coopération et des échanges plus actifs» et de promouvoir la «coprospérité».

Cette déclaration a fait décoller à la Bourse de Séoul les actions de nombreuses firmes impliquées dans des projets intercoréens actuellement moribonds.

En Europe, la Bourse de Londres avançait de 0,22% lundi en début de séance, soutenue par l'envolée de l'action du groupe de supermarchés Sainsbury's qui a annoncé vouloir fusionner avec la filiale britannique de Walmart, Asda. Paris et Francfort sont elles aussi en légère hausse.

Agenda

Lundi, le marché surveillera les conclusions du Comité monétaire de la banque centrale américaine, alors que le pays a dévoilé des chiffres de croissance meilleurs qu'attendus vendredi. La Fed devrait toutefois laisser ses taux d'intérêt inchangés mercredi à l'issue de sa réunion monétaire, scrutant encore l'allure de la croissance et de l'inflation avant de nouveaux tours de vis cette année.

Toujours aux États-Unis, le très attendu rapport sur l'emploi américain viendra conclure la semaine, et donner de nouvelles indications sur l'évolution salariale, regardée de près par la Fed. Du côté des indicateurs, l'agenda comporte notamment les dépenses des ménages américains en mars, et les promesses de logements sur la même période. Avant cela, la Chine a dévoilé un léger ralentissement de l'activité manufacturière en avril.

Au Canada, il y a publication des indices des prix des produits industriels et des matières brutes pour le mois de mars.

Titres en action

La fusion annoncée hier entre les deux fournisseurs de services sans fil américains Sprint(S, 6,50$US) et T-Mobile(TMUS, 64,53$US) n'a pas eu l'effet escompté sur ces deux titres, le premier chutant de près de 9% dans les échanges avant l'ouverture, le second reculant de 1%. C'est la troisième tentative d'alliance entre les deux rivaux, que les autorités devront d'abord étudier avant d'autoriser.

Une autre fusion, en Angleterre celle-là, entre les supermarchés J Sainsbury(SBRY, 315,90£) et Asda Group ont eu un effet positif sur le titre de Walmart(WMT, 87,,29$US), propriétaire d'Asda, qui a pris 1,2% dans les échanges avant l'ouverture des marchés. Réunis, les deux groupes afficheront un chiffre d'affaires annuel de 69 milliards $US.

Le titre de McDonald's(MCD, 158,30$US) risque de s'échanger activement aujourd'hui, alors que le géant du hamburger dévoilera des résultats fort attendus juste avant l'ouverture des marchés. Les analystes ont l'oeil sur le nombre de clients, qu'on anticipe en hausse en raison d'une offensive du côté des repas-valeur de la chaîne.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Luge Capital et iNovia misent sur la fintech Senso

Il y a 12 minutes | Catherine Charron

Elle se spécialise dans la modélisation du comportement des clients d’institutions financières.

Couche-Tard se prépare-t-elle pour une acquisition?

Cela pourrait aussi permettre à la société établie à Laval d’obtenir jusqu’à 4 milliards $ US.

Bourse: Wall Street plonge après les chiffres sur le chômage

Mis à jour à 11:57 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York avait rebondi mercredi au lendemain de sa première baisse du mois de juillet.