Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 27/08/2018 à 07:01

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 27/08/2018 à 07:01

Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell. (Photo: Getty)

La Bourse de New York se dirige vers une ouverture dans le vert lundi matin, prolongeant sa solide performance de vendredi, à l'orée d'une séance qui s'annonce calme.


Selon les contrats à terme sur les indices new-yorkais, le Dow Jones est attendu en hausse, gagnant 0,32% à 25 873 points, le Nasdaq en avance de 0,36% à 7522,75 points, et le S&P 500 en progression de 0,25% à 2883,75 points.


Contexte


Cette ouverture en terrain positif s'inscrit «dans le sillage des nouveaux records historiques pour le S&P 500 et le Nasdaq», ont relevé les experts de Mirabaud Securities Genève.


Cette progression devrait également être soutenue par «des informations indiquant qu'un accord entre les États-Unis, le Mexique et le Canada» serait bientôt signé, ont-ils ajouté.


Les discussions sur la révision de l'accord de libre-échange Aléna se sont poursuivies dimanche à Washington entre les Etats-Unis et le Mexique, le négociateur en chef pour le Mexique les qualifiant de "pourparlers de la dernière heure".


Toutefois, «les échanges boursiers devraient être relativement faibles en Europe, en raison d'un jour férié à Londres», a indiqué dans une note Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group.


«Les investisseurs ont eu le week-end pour digérer tous les commentaires des banquiers centraux à Jackson Hole», a-t-il ajouté.


M. Powell a affirmé que la Fed "ferait tout ce qui est en son pouvoir" pour réagir à une éventuelle hausse de l'inflation ou à une crise.


Dans son discours, très prudent, Jerome Powell a également réitéré son soutien «à la trajectoire actuelle d'une hausse graduelle des taux» mais est resté muet sur l'impact négatif potentiellement important que peut avoir une escalade des tarifs douaniers notamment avec la Chine.


«Le banquier central n'a pas pris le risque de sortir d'un discours très convenu, assurant que l'économie américaine reste solide et que de nouveaux relèvements de taux seront nécessaires si la situation se prolonge», ont commenté les analystes du courtier Aurel BGC.


À l'étranger


Les Bourses chinoises ont bondi lundi, la place de Hong Kong étant dopée par les nouveaux sommets de Wall Street tandis que Shanghai et Shenzhen ont profité du soutien au yuan apporté par la banque centrale chinoise.


Wall Street a donné le ton vendredi aux marchés asiatiques lundi, les indices S&P 500 et Nasdaq atteignant leurs records à 2.874,78 et 7.945,98 points, aidés par le discours du président de la banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell. 


Ce dernier a indiqué à la conférence des banquiers centraux son soutien "à la trajectoire actuelle d'une hausse graduelle des taux", qui pèse sur le dollar mais favorise les actions.


Jerome Powell a précisé également que l'économie américaine était en bonne santé, qu'il n'y avait pas de signaux de hausse des prix au-delà des 2% envisagés et que le risque de surchauffe était nul. 


Les valeurs du secteur énergétique ont fortement progressé grâce à la hausse des prix du pétrole la semaine dernière, dopée par la baisse du nombre de puits en activité aux États-Unis et le recul des réserves américaines de brut.


À l’agenda


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Ottawa aide Chrysler et Honda, mais pas les fabricants québécois

BLOGUE. L’aide fédérale à l’achat d’une auto électrique s’arrête là où l’industrie québécoise débute.

À surveiller: Dollarama, Thomson Reuters et Rogers

Que faire avec les titres de Dollarama, Thomson et Rogers? Voici quelques recommandations d'analystes.