Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 26/03/2019 à 07:01

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 26/03/2019 à 07:01

[Photo : 123rf]

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en hausse mardi matin, s'offrant une respiration après deux séances dans le rouge, sans abandonner toute méfiance au regard des incertitudes persistantes sur la croissance ou le Brexit.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,54% à 25 716 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, avance de 0,45% %, à 7388 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,49% à 2820.75 points.

Contexte

«En Europe, les regards seront tournés vers Londres, mais surtout demain, lorsque la Chambre des Communes sera invitée à se prononcer sur des scénarios alternatifs dans le cadre du Brexit à l'occasion d'une série de votes indicatifs», a noté Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Les discussions politiques autour du Brexit resteront très suivies, a également souligné David Madden, un analyste de CMC Markets, en estimant que «la nervosité persiste».

Les députés britanniques ont voté lundi soir un amendement leur permettant d'influer sur le processus du Brexit, infligeant un humiliant camouflet au gouvernement de la Première ministre Theresa May.

Cet amendement leur permet d'organiser mercredi une série de votes indicatifs sur la forme que doit prendre le Brexit. Parmi les options sur lesquelles les députés pourraient donner leur avis: maintien dans le marché unique, nouveau référendum, voire annulation de la sortie de l'UE.

À l’étranger

Les Bourses chinoises ont terminé mardi de façon divergente, Hong Kong esquissant un timide rebond tandis que Shanghaï continuait de se replier fortement, dans des marchés toujours agités par les inquiétudes sur la santé de l'économie mondiale.

Les investisseurs chinois ont tenté de reprendre leur souffle après le plongeon des Bourses de Hong Kong et Shanghaï la veille, à l'unisson de marchés mondiaux affolés par les signaux alarmants sur l'économie mondiale, entre indicateurs européens médiocres et inversement des taux américains --habituel symptôme avant-coureur de récession.

«Les craintes de récession peuvent être prématurées en ce qui concerne les Etats-Unis, mais cette salve de signaux négatifs tend néanmoins à confirmer les récentes statistiques économiques», observe Edward Moya, analyste du courtier Oanda.

Dans des échanges volatils et nerveux, Hong Kong a finalement terminé juste au-dessus de l'équilibre, tandis que les places de Chine continentale buvaient à nouveau la tasse.

Autre facteur d'inquiétude: le chaos grandissant entourant le Brexit, à l'heure où le Parlement britannique s'est résolu tardivement à voter sur différentes options de sortie de l'Union européenne.

À Hong Kong, les valeurs pétrolières hésitait face à la chute lundi des cours du brut sur fond d'inquiétudes sur la demande planétaire - des craintes qui surpassent désormais la réduction concertée de l'offre par les pays producteurs.

À l’agenda

Aux États-Unis, les mises en chantier de logements pour février sont à l'agenda.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

25/06/2019 | LesAffaires.com et AFP

Côté macro-économique, l’agenda sera essentiellement américain.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

21/06/2019 | LesAffaires.com et AFP

«Le sujet du jour concernera les tensions entre l'Iran et les États-Unis.»

À la une

Bombardier: «c'est la fin d'une époque et c’est extrêmement malheureux»

25/06/2019 | Martin Jolicoeur

Tandis que les marchés accueillent favorablement la vente à Mitsubishi, les employés cachent mal leur déception.

Bombardier vend son programme d'avions régionaux à Mitsubishi

Mis à jour le 25/06/2019 | Julien Arsenault, PC

Ce serait la dernière étape de la transformation de Bombardier dans le secteur aéronautique selon Alain Bellemare.

La Fed réfléchit à une éventuelle baisse des taux d'intérêt

25/06/2019 | AFP

Depuis mai dernier, « le tableau a changé », explique le président de la Banque centrale.