Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 23/01/2020 à 06:58

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 23/01/2020 à 06:58

(Photo: Rick Tap pour Unsplash)

La Bourse de New York semble indécise à l'ouverture jeudi matin, toujours lestée par les craintes liées à la progression du virus venu de Chine, en attendant l'issue d'une réunion de la Banque centrale européenne.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en baisse de 0,04% à 29 128 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, gagne 0,08% à 9203 points. Le S&P500, quant à lui, progresse de 0,01% à 3320,25 points.

Contexte

Les investisseurs vont «se focaliser sur le coronavirus chinois qui maltraite les Bourses asiatiques», a estimé Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC. Cela «contribue également à faire baisser le pétrole» et met encore sous pression les groupes de luxe, «dans la crainte d'un net recul des échanges si la Chine multiplie les mesures pour contenir la propagation du virus.»

Les indices sont sous le coup «d’une remontée du stress des investisseurs après la mise en quarantaine de Wuhan (où a démarré l’épidémie du nouveau coronavirus), une ville chinoise de 11 millions d’habitants, soit plus que dans la ville de New York», ont également relevé les experts de Mirabaud Securities Genève.

«Aujourd'hui, nous surveillerons avec attention la première réunion de la BCE de l'année», ont-ils ajouté.

«Christine Lagarde devrait être la star de la journée, à l'occasion des conclusions du dernier comité de politique monétaire de la BCE. Les économistes n'attendent cependant pas d'évolutions fracassante de la part des autorités monétaires européennes», a souligné pour sa part M. Le Liboux.

Sans toucher à sa politique monétaire, la Banque centrale européenne devrait livrer jeudi des indices sur la remise à plat de sa stratégie, grand chantier de l'année, et atténuer son pessimisme sur les risques économiques.

À l’étranger

Les grandes Bourses d'Asie ont sévèrement rechuté jeudi après la mise en quarantaine de la métropole de Wuhan, une mesure drastique pour tenter d'enrayer la propagation rapide du nouveau coronavirus chinois, menaçant l'économie déjà affaiblie du géant asiatique.

Les Bourses de Chine continentale ont le plus souffert: l'indice composite de Shenzhen a dégringolé de 3,45%, tandis que celui de Shanghai a dévissé de 2,75%. À la Bourse de Hong Kong, l'indice Hang Seng a lâché 1,52%, tandis qu'à Tokyo l'indice vedette Nikkei a perdu 0,98%.

La rapidité de contagion par le virus est telle que la Chine a décidé de suspendre les transports ferroviaire et aérien jeudi au départ de la métropole de Wuhan (centre du pays), l'épicentre du nouveau virus, afin d'endiguer l'épidémie qui a déjà contaminé plus de 500 personnes et tué 17 personnes, selon un dernier bilan publié mercredi soir.

Toutefois les experts réunis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ne sont pas parvenus mercredi à s'entendre sur l'opportunité ou non d'une déclaration d'urgence de santé publique de portée internationale. Leurs débats à Genève (Suisse) doivent reprendre jeudi.

Les marchés financiers redoutent les conséquences de l'épidémie du nouveau coronavirus sur l'économie chinoise, déjà en net ralentissement et affaiblie par près de deux ans de guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Les investisseurs ont fait preuve de "nervosité", beaucoup choisissant de clôturer des positions avant la semaine de congés du Nouvel An chinois, selon une note d'analystes de Wanlong Securities.

Mais la longue fermeture des marchés chinois pourrait aussi limiter les dégâts la semaine prochaine en cas de rebondissement de la crise sanitaire, toujours selon Wanlong Securities. Les marchés ne pourront en effet pas réagir à d'éventuels soubresauts.

Les Bourses de Shanghai et Shenzhen seront fermées à compter de vendredi jusqu'à jeudi prochain inclus, tandis que Hong Kong fera une pause lundi et mardi prochains seulement.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, la journée s'annonce plutôt calme.

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

07/04/2020 | LesAffaires.com et AFP

Les annonces de soutien économique de la part des États et des banques centrales se poursuivent.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

06/04/2020 | LesAffaires.com et AFP

L’espoir de voir l’Europe se diriger vers un possible pic du coronavirus redonnant de l’énergie.

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».