Bourse: Wall Street à des records après l'assermentation de Joe Biden

Publié le 20/01/2021 à 09:40, mis à jour le 20/01/2021 à 16:43

Bourse: Wall Street à des records après l'assermentation de Joe Biden

Publié le 20/01/2021 à 09:40, mis à jour le 20/01/2021 à 16:43

Une vue extérieure du Capitole à Washington

Tous les yeux sont tournés vers Washington pour l'investiture de Joe Biden (Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a atteint de nouveaux sommets mercredi à la clôture à l'issue d'une séance marquée par le début officiel du mandat de Joe Biden comme président des États-Unis et une salve de résultats.

La Bourse de Toronto a aussi enregistré des gains, malgré les craintes des investisseurs autour d'un plan de protectionnisme américain à l'agenda de Joe Biden.

 

Les indices

À Toronto, le S&P/TSX a terminé la journée sur une hausse de 57 points, ou de 0,32%, à 18 014 points, franchissant la barre symbolique des 18 000 points.

À New York, le S&P 500 a augmenté de 52 points, ou de 1,39%, à 3 851 points.

Le Dow Jones a progressé de 257 points, ou de 0,83%, à 31 188 points.

Le Nasdaq a grimpé de 260 points, ou de 1,97%, à 13 457 points.

 

Le contexte

Les précédents records des trois grands indices dataient du 8 janvier.

Avec la nouvelle administration américaine, le marché anticipe un ambitieux plan de relance budgétaire, comme s'y est engagé le nouveau président démocrate qui veut débloquer d'urgence 1 900 milliards de dollars supplémentaires pour faire face à l'impact de la pandémie.

Ces mesures, censées doper la consommation et l'investissement, sont vues d'un bon oeil par les milieux financiers.

Une telle perspective, défendue la veille par la future secrétaire au Trésor, Janet Yellen, face aux sénateurs américains, avait déjà soutenu Wall Street mardi.

La Bourse new-yorkaise, et en particulier l'indice Nasdaq à forte coloration technologique, a aussi profité de la forme insolente de Netflix, dont le titre a bondi de près de 17%.

Mardi soir, le géant américain du streaming en ligne a révélé que son nombre d'abonnés dans le monde avait pour la première fois dépassé les 200 millions en fin d'année dernière, confirmant la montée en puissance du de la plateforme pendant la pandémie.

Le groupe a également indiqué qu'il envisageait un rachat d'actions, une mesure qui a tendance à faire monter le cours d'un titre coté à Wall Street.

La banque d'affaires américaine Morgan Stanely (-0,20%) et le groupe américain de produits de grande consommation Procter & Gamble (-1,25%) ont publié mercredi avant l'ouverture des résultats de bonne facture, mais leurs actions respectives ont baissé.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

26/02/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: Wall Street et Toronto se dispersent vendredi

Mis à jour le 26/02/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX et le Dow Jones étaient en baisse, le S&P 500 et le Nasdaq étaient en hausse.

À la une

L’État reprend (enfin) sa place dans l’économie

27/02/2021 | François Normand

ANALYSE — La crise a discrédité le discours des partisans du laissez-faire et du néolibéralisme tous azimuts.

Comprendre l'impact d'une hausse des taux d'intérêt

26/02/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’évaluation de tout actif financier est tributaire des taux d'intérêt.

Le G20 relance le chantier d'une taxation des géants du numérique

26/02/2021 | AFP

Washington renonce à une condition posée fin 2019 par l’administration Trump.