S&P envisage de reléguer Dell parmi les valeurs spéculatives

Publié le 05/02/2013 à 15:40, mis à jour le 05/02/2013 à 15:52

S&P envisage de reléguer Dell parmi les valeurs spéculatives

Publié le 05/02/2013 à 15:40, mis à jour le 05/02/2013 à 15:52

Par AFP

L'agence de notation Standard and Poor's a prévenu mardi qu'elle envisageait d'abaisser la note du groupe informatique américain Dell et de le reléguer dans la catégorie des émetteurs spéculatifs, après l'annonce de son projet pour quitter la Bourse.

S&P a mis "sous surveillance avec implication négative" la note de Dell, actuellement "A-", et précise qu'elle se retrouvera "probablement pas plus haut que BB, et peut-être dans la catégorie B". Cela correspondrait à un abaissement d'au moins 5 crans, pour tomber dans les notes dites "spéculatives", octroyées aux émetteurs d'obligations jugés les plus risqués.

Pour quitter la Bourse, Dell va se faire racheter par son PDG-fondateur Michael Dell, aidé du fonds Silver Lake et du groupe informatique Microsoft.

S&P souligne que cette opération de 24,4 milliards de dollars "inclut une part importante de financement par la dette" et "va dégrader de manière importante le profil de risque financier de Dell".

La note actuelle de Dell reflète un profil de risque "satisfaisant", où les "faiblesses dans les activités de PC" sont en partie compensées par des marges plus élevées réalisées dans les produits et services pour les entreprises, explique l'agence de notation.

Elle dit vouloir évaluer si, étant donné son endettement plus important, Dell pourra continuer à la fois à s'adapter aux changements sur le marché des PC et à développer ses autres activités.

À la une

Fournisseurs: pas besoin de code de conduite, selon le PDG de Metro

Mis à jour le 26/01/2021 | Stéphane Rolland

Éric La Flèche juge que les relations entre épiciers et fournisseurs fonctionnent.

Et si Couche-Tard était le prochain Amazon?

26/01/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Couche-Tard finira par acheter Carrefour et deviendra un des rares joueurs pouvant rivaliser avec Amazon.

Satellites: le ton monte entre Elon Musk et Jeff Bezos

26/01/2021 | AFP

Elon Musk et Jeff Bezos rivalisent pour leurs constellations de satellites en orbite basse.