Saputo rate la cible au premier trimestre, mais bonifie son dividende

Publié le 06/08/2013 à 11:11, mis à jour le 06/08/2013 à 11:39

Saputo rate la cible au premier trimestre, mais bonifie son dividende

Publié le 06/08/2013 à 11:11, mis à jour le 06/08/2013 à 11:39

La grosse bouchée qu’a prise Saputo en avalant la société américaine Morningstar en janvier dernier a propulsé ses revenus et ses bénéfices au premier trimestre, mais le fromager montréalais a tout de même raté la cible des analystes.

Pour la période de trois mois terminée fin juin, Saputo a enregistré un bénéfice net de 136,7M$ ou 0,69$ par action sur une base diluée, une hausse de plus de 12% par rapport au bénéfice 121,8M$ ou 0,60$ réalisé à la même période l'an dernier.

C'est inférieur à ce que prévoyaient les analystes, qui tablaient en moyenne sur un profit de 0,74$ l'action.

Les recettes de la société ont progressé de 28% pour s'établir à 2,17 G$, contre 1,7 G$ au même trimestre de l'an dernier.

Saputo a indiqué par voie de communiqué que la hausse de ses recettes est principalement attribuable à l'inclusion des revenus tirés de l'acquisition de Morningstar.

La hausse est également attribuable à une augmentation du prix moyen du bloc par livre de fromage dans le Secteur USA ainsi qu'à une augmentation des prix de vente découlant de la hausse du coût du lait dans les Secteurs Canada et International.

En revanche, une baisse des volumes de ventes de fromage dans le Secteur USA, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, a contrebalancé cette hausse. La fluctuation du dollar canadien par rapport au dollar américain et au peso argentin a entraîné une diminution des revenus d'environ 6 M$.

Dividende bonifié

Saputo a par ailleurs annoncé qu'elle bonifie son dividende trimestriel. Celui-ci passe de 0,21$ à 0,23$ par action, soit une hausse de 9,5%.

Au moment d'écrire ces lignes, le titre de Saputo perd 1,4% à 47$, dans un marché en baisse.

La société a indiqué que le projet visant à consolider ses activités de distribution de la région du Grand Montréal dans un seul centre, comme il a été annoncé à l'exercice 2013, progresse comme prévu et devrait être achevé d'ici la fin de l'exercice en cours.

Saputo fait face à plusieurs défis pour le reste de l'exercice 2014. Sa division internationale, par exemple, devra encore composer avec l'augmentation du coût de la matière première, le lait, tout en demeurant concurrentielle sur le plan des prix.

L'amélioration de l'efficacité de ses installations américaines demeure une priorité pour l'exercice en cours.

La société se dit par ailleurs toujours en quête d'acquisitions pour assurer sa croissance.

À la une

L'assurance-emploi et l'assurance médicaments dans la mire des syndicats

21/09/2021 | Emmanuel Martinez

Les syndicats s’attendent à des changements concernant l’assurance-emploi et le programme d’assurance médicaments.

Main-d'oeuvre: les attentes des chambres de commerce sont grandes

21/09/2021 | Catherine Charron

Elles s'inquiètent aussi des conséquences qu’aura l'endettement des derniers mois sur les PME.

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour le 21/09/2021 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.