Moody's relève la note de Sony

Publié le 04/12/2020 à 08:42

Moody's relève la note de Sony

Publié le 04/12/2020 à 08:42

Par AFP

Moody’s a aussi changé la perspective de Sony de « positive » à « stable ». (Photo: 123RF)

L’agence de notation financière Moody’s a salué vendredi la « solide performance » du géant japonais Sony dans son activité de jeux vidéo, où ses ventes ont continué à progresser sur fond de demande dopée par la pandémie de coronavirus.

L’agence a relevé d’un cran la note de Sony, désormais « Baa1 », l’échelon supérieur dans la catégorie des « émetteurs de qualité moyenne, mais en mesure de faire face à leurs obligations de manière adéquate ». 

Moody’s a aussi changé la perspective de Sony de « positive » à « stable », traduisant ses « attentes que le profil financier de Sony restera solide alors que l’entreprise se remet d’un déclin de la demande » dû au Covid-19.

La nouvelle note Baa1 décernée à Sony « reflète la solide performance de son activité centrale de jeux vidéo et service réseau malgré la pandémie de coronavirus », a noté Moody’s dans un communiqué, relevant que les ventes du groupe nippon entre avril et septembre avaient augmenté sur un an dans ce secteur, où la pandémie a fait monter la demande en flèche.

Le secteur du jeu vidéo devrait représenter plus de 30 % des ventes totales de Sony sur l’exercice 2020/21 qui s’achève en mars prochain, selon les prévisions de l’entreprise japonaise.

« Le flux de trésorerie généré par les activités diversifiées de l’entreprise » et une proportion croissante de son revenu récurrent « lui permettent de maîtriser sa dette face à la fluctuation de la demande à l’avenir », ajoute l’agence.

Sony a obtenu des résultats supérieurs aux attentes entre juillet et septembre pour son deuxième trimestre 2020/21 et a nettement relevé ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice, comptant aussi sur les ventes de sa nouvelle console Playstation 5 lancée début novembre.

Sony a surtout révisé en hausse ses prévisions de ventes annuelles dans sa division jeux vidéo (+31,4 % sur un an à 2 600 milliards de yens, contre une prévision précédente de +26,4 %).

Au-delà des jeux vidéo, le groupe se montre confiant pour ses activités dans les services financiers, mais aussi dans la musique, s’attendant notamment à une augmentation plus forte que prévue des recettes issues de la diffusion en continu.

En revanche, les perspectives pour son activité dans le cinéma demeurent sombres, alors que ses ventes dans le secteur se sont encore dégradées au deuxième trimestre à cause de la pandémie.

Sur le même sujet

COVID-19: Québec saura se relever de la crise, dit Moody's

La pandémie de COVID-19 ne devrait pas ébranler la cote de crédit du Québec à court terme, dit l'agence Moody's.

L'agence de notation Moody's pointée du doigt par le SEC

28/08/2018 | AFP

C’est la première fois qu’une agence est poursuivie pour ne pas avoir clairement défini son processus d’évaluation.

À la une

Faut-il ajouter des cryptomonnaies à son portefeuille?

10:31 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. Plusieurs nouveaux FNB de cryptomonnaies ont été lancés récemment.

Bourse: New York et Toronto repartent à la hausse

Mis à jour il y a 56 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés ont ignoré un décevant rapport sur l'emploi aux États-Unis.

À surveiller: Boralex, Nuvei et Bombardier

Que faire avec les titres de Boralex, Nuvei et Bombardier? Voici quelques recommandations d'analystes.