Mega Brands achetée par Mattel

Publié le 28/02/2014 à 06:14

Mega Brands achetée par Mattel

Publié le 28/02/2014 à 06:14

Mega Brands fabrique déjà des jouets de Mattel sous licence. Photo: Mega Brands.

Un des principaux manufacturiers québécois inscrits en Bourse, le fabricant de jouets montréalais Mega Brands, a accepté une offre d'achat de 460M$US du plus important fabricant de jouets du monde et partenaire d'affaires, Mattel. 

La transaction représente une valeur totale d'environ 460M$US, incluant la dette nette de Mega Brands qui sera prise en charge ou remboursée par Mattel. Elle est préliminairement estimée à 47M$ pour l'exercice 2013.

Le géant américain du jouet et fabricant de Barbie offre 17,75$CA par action ordinaire de Mega Brands, ce qui représente une prime de 36% sur le cours de clôture de jeudi et de 32% sur le cours moyen de la société montréalaise au cours des 30 dernières séances terminées le 26 février.

Lisez les titres à surveiller de François Pouliot pour en savoir plus sur la transaction.

et Mega Brands: les trois principaux gagnants de la vente

Les actionnaires de Mega Brands qui détiennent environ 39% des actions ordinaires de la société, l'assureur et spécialiste des situations de redressement Fairfax, ainsi que la famille dirigeante de Mega Brands, les Bertrand (Victor Joseph, Marc et Vic), ont convenu de voter en faveur de la transaction.

Par cette acquisition, Mattel vise à bonifier son portfolio en étendant ses activités dans deux des catégories de jouets démontrant la croissance la plus rapide.

«Un volet essentiel de notre stratégie de croissance mondiale est l'acquisition stratégique de marques qui profiteront de notre rayonnement et, par la même occasion, nous aideront à étendre nos activités vers de nouveaux secteurs en plein essor», a dit par voie de communiqué Bryan G. Stockton, pdg de Mattel.

Il a ajouté que les jeux de construction très populaires, affichent «un des meilleurs taux de croissance au cours des trois dernières années».

Déjà partenaires

Mega Brands est la deuxième plus importante entreprise dans la catégorie des jouets de construction avec MEGA BLOKS. Il y a près de deux ans, Mega Brands a noué un partenariat majeur avec Mattel.

L'entreprise montréalaise a obtenu les droits mondiaux pour fabriquer sous licence des jouets de construction à partir de la légendaire poupée Barbie et de l'autre marque emblématique Hot Wheels.

Le siège social restera à Montréal

Fondée et établie à Montréal, Mega Brands emploie environ 1700 employés dans 17 pays. L'usine montréalaise de la multinationale québécoise fabrique près de la moitié de toute la production du groupe. Mega Brands exporte 92% de sa production dans une centaine de pays. Les États-Unis est son principal marché.

Mattel assure que le siège social de l'entreprise restera à Montréal. Le géant américain prévoit maintenir l'expertise de fabrication de Mega Brands à Montréal et au Tennessee. Elle compte également profiter des compétences de la société montréalaise dans la conception et le développement de jouets de construction et d'art et artisanat.

Rappelons qu'il y a près d'un an jour pour jour, la direction de Mega Brands a demandé 50M$ à Québec pour préserver son siège social dans la province. La société s'était inscrite au registre des lobbyistes, afin de demander une aide pour construire une nouvelle usine de pointe.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approche.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.