Mega Brands: les profits fondent avant sa vente à Mattel

Publié le 05/03/2014 à 06:44

Mega Brands: les profits fondent avant sa vente à Mattel

Publié le 05/03/2014 à 06:44

Par lesaffaires.com

Le fabricant de jouets montréalais Mega Brands a annoncé sa vente à Mattel vendredi dernier avant de dévoiler une forte baisse de son bénéfice au quatrième trimestre.

Pour la période de trois mois terminée fin décembre, l’entreprise dirigée par la famille Bertrand a vu son bénéfice net fléchir de près des deux tiers: il est passé de 4M$ à 1,4M$. Par action, le bénéfice s’est établi à 0,04$, contre 0,01$ l’an dernier.

Les analystes tablaient dans l’ensemble sur un bénéfice de 0,18$ par action.

Le chiffre d’affaires a pour sa part reculé de 21% pour s’établir à 101,2M$, comparativement à 127,5M$ à pareille date l’an dernier.

Le manufacturier explique que le contexte a été particulièrement difficile dans la catégorie des jouets, où les ventes ont chuté de 24%. Le recul des recettes a été de 3% dans le secteur papeterie.

La société souligne aussi que la comparaison avec les résultats du quatrième trimestre de 2012 était difficile, étant donné les excellents chiffres publiés l’an dernier.

Pour l’ensemble de l’exercice, les revenus de Mega Brands ont fléchi de 4%, tandis que le bénéfice net a augmenté de 25%.

Rappelons que Mega Brands a accepté une offre d’achat de 460M$ du géant américain Mattel, qui fabrique notamment les poupées Barbie. Lisez notre texte pour les détails et Mega Brands: les trois principaux gagnants de la vente à Mattel


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...