L'inflation stable aux États-Unis

Publié le 28/10/2011 à 09:36

L'inflation stable aux États-Unis

Publié le 28/10/2011 à 09:36

Par AFP

Photo : Bloomberg

L'inflation a été stable aux États-Unis en septembre, à 2,9% sur un an, selon l'indice des prix associés aux dépenses de consommation des ménages (PCE) publié vendredi par le département du Commerce.

Hors alimentation et énergie, l'inflation dite de base a reculé pour la première fois depuis mars, pour s'établir à 1,6%, soit 0,1 point au-dessous de son niveau du mois d'août, selon cet indice qui sert de référence à la Réserve fédérale américaine (Fed).

L'indice PCE est supérieur depuis avril au niveau d'inflation que la Fed juge souhaitable (1,7 à 2,0%).

Mis à part le fait qu'elle rogne le pouvoir d'achat des ménages et freine de ce fait la reprise économique, la force de l'inflation n'inquiète pas outre mesure les dirigeants de la banque centrale.

Ceux-ci estiment que les effets de la hausse des prix matières premières du premier semestre devraient peu à peu se dissiper, ce qui, s'ajoutant au peu de vigueur de l'économie, devrait faire revenir progressivement l'inflation à des niveaux plus conformes à ses objectifs.

En glissement mensuel, l'inflation a ralenti à 0,2% en septembre, soit 0,1 point de moins que le mois précédent, et les prix sont restés stables hors alimentation et énergie alors qu'ils avaient progressé de 0,2% en août, indiquent les chiffres de l'indice PCE.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, digérant les données sur l'emploi

Mis à jour le 07/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street baissait vendredi midi, digérant le rapport mensuel américain sur l'emploi.

Titres en action: Magna International, Sun Life, Héroux-Devtek, Goldman Sachs...

Mis à jour le 07/08/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

COVID-19: Second Cup ferme davantage de cafés

Second Cup tente de s’ajuster au coup porté par la pandémie de COVID−19.