BTMC affiche une perte, poursuit l'expansion d'Economax

Publié le 09/05/2014 à 07:04

BTMC affiche une perte, poursuit l'expansion d'Economax

Publié le 09/05/2014 à 07:04

Par lesaffaires.com

Groupe BMTC, qui exploite les détaillants de meubles Brault & Martineau, Economax et Ameublements Tanguay, a affiché une première perte trimestrielle en deux ans, la faiblesse de l’économie continuant de grever les ventes de biens durables.

Pour la période de trois mois terminée fin mars, la société a vu ses ventes diminuer de 4,4% à 145,12M$. Les ventes étaient de 151M$ au même trimestre il y a un an.

Le détaillant dirigé par Yves Des Groseillers a ainsi encaissé une perte nette de 1,47M$ ou 0,03$ par action, comparativement à un bénéfice net de 1,22M$ ou 0,03$ par action.

La marge bénéficiaire brute du détaillant a reculé, passant de 35,7% il y a un an à 34,8% au plus récent trimestre.

En excluant la variation du coût des options, BMTC aurait affiché une perte nette ajustée de 1,32M$ au premier trimestre de 2014.

L’encaisse augmente

Même si BMTC a affiché une perte nette, la société a dégagé 11,8M$ de liquidités de ses activités au cours du premier trimestre.

Le détaillant se trouve ainsi avec une encaisse et des placements qui totalisent 126,99M$, soit environ 2,81$ par action.

L’offensive Economax se poursuit

BMTC connaît un certain succès avec son enseigne à bas prix Economax et continue d’ouvrir de nouveaux magasins à différents endroits au Québec. La société a ouvert une succursale à Joliette le 17 mars et prévoit en ouvrir une autre à ville LaSalle à l’automne 2014.

Quatre nouveaux emplacements sont présentement à l’étude pour implanter un Economax. La société vise en exploiter 12 vers la fin de 2014 dans la région métropolitaine de Montréal. Elle atteindrait ainsi la masse critique pour notamment rentabiliser ses activités promotionnelles.

La société investit également dans ses deux enseignes traditionnelles. Elle finalise l’acquisition d’un terrain à Trois-Rivières afin d’y construire un nouveau magasin Ameublements Tanguay.

En ce qui a trait à Brault & Martineau, le détaillant procèdera au réaménagement de ses départements de meubles.

Les enseignes qui coiffent tous les magasins seront également remplacées.

 

 

 

 

 

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial