Bombardier en négociations pour vendre ses activités de câblage

Publié le 11/11/2019 à 06:48

Bombardier en négociations pour vendre ses activités de câblage

Publié le 11/11/2019 à 06:48

Par AFP

L'équipementier aéronautique français Latécoère a annoncé lundi être entré en négociations exclusives avec Bombardier Aviation pour lui racheter son activité de câblage, dont le chiffre d'affaires annuel moyen est estimé à environ 60 millions de dollars.

Latécoère a annoncé dans un communiqué avoir «adressé une offre indicative non-engageante et être entré en négociation exclusive en vue de l'acquisition potentielle de certains actifs et contrats de l'activité de câblage EWIS (Electrical Wiring Interconnection System) de Bombardier Aviation».

«Le chiffre d'affaires annuel moyen de l'activité de câblage EWIS concernée au titre des trois dernières années s'élève à 60 millions de dollars», a précisé l'équipementier dans un communiqué.

«L'issue de cette opération dépendra de la conclusion des travaux de due diligence usuels à venir, de la négociation d'accords juridiques engageants et de la mise en place de son financement», détaille encore le communiqué.

«Elle reste par ailleurs soumise aux approbations légales, réglementaires et financières usuelles. Il est précisé qu'il n'existe aucune certitude qu'une telle opération pourra effectivement aboutir», est-il conclu.

Fournisseur des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Boeing, Bombardier, Dassault, Embraer et Mitsubishi), Latécoère intervient dans tous les segments de l'aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d'affaires et militaires), dans les domaines des Aérostructures (58% du CA, tronçons de fuselage et portes) et des Systèmes d'interconnexion (câblage, harnais EWIS et espace, meubles avionique et équipements embarqués).

Au 31 décembre 2018, il employait 4958 personnes dans 13 pays différents. L'entreprise est par ailleurs visée actuellement par une offre publique d'achat (OPA) amicale du fonds d'investissement américain Searchlight.

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour le 13/12/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

13/12/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

13/12/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?