Titres en action: Intel, CAE, Ericsson

Publié le 16/07/2021 à 09:29, mis à jour le 16/07/2021 à 09:29

Titres en action: Intel, CAE, Ericsson

Publié le 16/07/2021 à 09:29, mis à jour le 16/07/2021 à 09:29

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le géant américain des semi-conducteurs Intel (INTC, 55,81 $US) est en discussion pour racheter GlobalFoundries dans une opération à environ 30 milliards de dollars, selon le Wall Street Journal, qui permettrait à l'Américain de dynamiser sa production en pleine période de pénurie mondiale. La faisabilité de l'opération est pour le moment incertaine, GlobalFoundries pouvant également décider d'effectuer une introduction en Bourse au lieu de se vendre, précise le quotidien des affaires américain citant des sources proches du dossier. Interrogé par l'AFP, Intel n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat. Son titre prenait 0,52% juste avant l'ouverture de Wall Street. Le groupe avait annoncé, plus tôt cette année, son intention d'investir plus de 20 milliards de dollars dans deux nouvelles usines en Arizona et pour renforcer la production en Occident.

 

Le spécialiste montréalais de la simulation de vol CAE (CAE, 28,46 $US) a annoncé jeudi avoir l’intention d’investir 1 milliard $ dans l’innovation au cours des cinq prochaines années, dans le cadre d’un partenariat avec les gouvernements canadien et québécois. CAE a précisé que l’investissement irait au développement de solutions d’intelligence artificielle et de données destinées aux secteurs de l’aviation civile, de la défense et sécurité, et de la santé. Le gouvernement canadien contribuera à ce programme à hauteur de 190 millions $, tandis que la contribution du gouvernement du Québec sera de 150 millions $. Le programme d’investissement quinquennal en recherche et développement de l’entreprise, baptisé «Projet Résilience», pourrait également voir CAE produire une technologie verte pour les aéronefs légers. Le financement ira aussi au développement de technologie de simulation, et au développement d’avions électriques à décollage et atterrissage verticaux. CAE a précisé que le financement entraînerait la création de 700 emplois hautement qualifiés et de 5000 postes d’expérience de travail pour des étudiants d’établissements postsecondaires. 

 

L'action du géant suédois des télécoms Ericsson (ERIC, 13,25 $US) chutait lourdement vendredi après un deuxième trimestre marqué par de mauvaises nouvelles venues de Chine, malgré un contrat géant de plus de 8 milliards de dollars décroché avec l'Américain Verizon aux États-Unis. En début de séance à la Bourse de Stockholm, le deuxième constructeur mondial de réseaux télécoms perdait près de 10%, plombé par les inquiétudes sur des représailles en Chine au bannissement de ses concurrents chinois Huawei et ZTE de la construction de réseaux 5G en Suède. Les ventes en Chine se sont effondrées des deux tiers au deuxième trimestre, tombant de façon imprévue à 1,5 milliard de couronnes et la direction a suggéré que la situation était durable sur l'important marché chinois. Au deuxième trimestre, le fleuron suédois a dégagé un bénéfice net de 3,9 milliards de couronnes (381 millions d'euros), en hausse de 51% sur un an, tiré par l'amélioration de sa rentabilité générale, selon son rapport financier. Mais le chiffre d'affaires est ressorti en légère baisse (-1%), à 54,9 milliards de couronnes, du fait essentiellement du net déclin des ventes en Chine, ainsi que d'un recul des revenus liés aux brevets. Les analystes s'attendaient à un bénéfice net moindre, aux alentours de 350 millions d'euros selon Factset et Bloomberg, mais à un chiffre d'affaires nettement supérieur, au-delà des 57,2 milliards de couronnes.

 

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

21/01/2022 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: toutes les occasions ne sont pas des achats

21/01/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Une de mes grandes passions est de ratisser les marchés boursiers afin d’y trouver des occasions d'achat.

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

21/01/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.