À surveiller: Cogeco, Sleep Country et Métaux Russel

Publié le 16/07/2021 à 09:18

À surveiller: Cogeco, Sleep Country et Métaux Russel

Publié le 16/07/2021 à 09:18

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Cogeco, Sleep Country et Métaux Russel? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Cogeco (CCA, 120,07$): de nombreuses sources de croissance

S’appuyant sur une percée du marché du sans-fil canadien et sur une stratégie de fusions et acquisitions agressive aux États-Unis, Cogeco génèrera de la croissance grâce à de nombreux nouveaux filons, note l’analyste de Canaccord Genuity, Aravinda Galappatthige.

C’est la conclusion qu’elle tire du dévoilement le 14 juillet dernier des résultats du troisième trimestre de l’exercice 2021 de la société de télécommunication. Bien que la rentabilité de Cogeco soit moins solide que prévu, et que les nouveaux abonnements américains à son service internet soient plus maigres qu’anticipé, l’analyste s’est réjoui de constater une hausse de son chiffre d’affaires consolidé sous-jacent de 5 % et une augmentation du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 3,7 %. L’analyste avait d’ailleurs vu juste : le BAIIA de même que le bénéfice par action ont tous deux atteint ses cibles.

C’est toutefois la perspective de croissance aux États-Unis qui attire davantage son attention. Le taux de croissance du chiffre d’affaires de sa branche américaine, Atlantic Broadband, demeure élevé, et son BAIIA sur une base monétaire constante a augmenté. L’analyste croit que l’entreprise a le potentiel de croître à moyen terme, notamment grâce à sa croissance interne, à une bonification de la synergie des revenus en Ohio en 2022, et à l’expansion de 7 % prévue de son réseau annoncé par la direction au cours de cette même année. En 2023, elle devrait plutôt se démarquer grâce à son réseau haute vitesse FTTH.

L’analyste de Canancord Genuity s’attend néanmoins à ce que les résultats du quatrième trimestre soient assombris temporairement par des dépenses en marketing différées. Il lui sera aussi difficile d’atteindre, voire de faire mieux qu’au quatrième trimestre de 2020, car ses résultats avaient été dopés par les dépenses électorales américaines.

Après avoir mis la main sur la société basée en Ohio WideOpenWest au cours du premier trimestre de l’exercice 2022, Cogeco devrait ralentir sa croisade de fusions et acquisitions en sol américain, non seulement à cause de sa situation financière, mais aussi par manque de nouvelles opportunités. L’analyste rappelle que cela ne devrait toutefois pas empêcher l’entreprise de se positionner comme l’un des principaux joueurs de la câblodistribution au sud de la frontière et de tendre vers une croissance davantage soutenue par ses clients américains. Atlantic Broadband devrait représenter 52 % du chiffre d’affaires consolidé de la société, et générer 49 % de son BAIIA. Aravinda Galappatthige souligne que « le ratio valeur d’entreprise/BAIIA des câblodistributeurs américains est 3 à 5 fois plus élevés que celui de leurs homologues canadiens ».

Bien qu’aucun investissement ne soit prévu du côté du sans-fil dans les prévisions dévoilées par la direction le 14 juillet, l’analyste de Canancord Genuity est convaincue que ce secteur se trouve dans le viseur de Cogeco. Elle garde donc un œil sur la vente aux enchères des ondes à 3500 MHz : si Cogeco parvient à tirer son épingle du jeu, cela devrait donner une meilleure idée de si elle souhaite ou non étendre son empreinte du côté du sans-fil. Chose certaine, le nouveau système d’opérateur de téléphonie mobile sans réseau mis en place par le CRTC plus tôt cette année lui serait fort utile pour se lancer dans ce secteur.

C’est pourquoi Canancord Genuity fait passer son cours cible de 127 $ à 132 $, ayant revu à la hausse le multiple de son ratio valeur d’entreprise/BAIIA tiré de ses activités américaines de 8,5x à 8,75x. Aravinda Galappatthige maintient sa recommandation « d’achat ».

 

Sleep Country Canada Holdings (ZZZ, 28,42 $): l’entreprise peut dormir à poings fermés

Sur le même sujet

À surveiller: Cogeco Câble, SNC-Lavalin et BRP

18/08/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Cogeco Câble, SNC-Lavalin et BRP? Voici quelques recommandations d'analystes.

Cogeco se prépare à étendre son service internet haute vitesse

L’accès à ce service serait étendu à environ 59 000 foyers canadiens, principalement au Québec.

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé après une journée dans le rouge

Mis à jour à 17:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare de la Bourse de Toronto clôture en baisse avec les matières premières.

À surveiller: Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group

Que faire avec les titres de Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group?

Titres en action: TC Énergie, Suncor Énergie, Philip Morris, ...

Mis à jour à 14:20 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.