Titres en action: Nestlé, SNC-Lavalin, Dorel, Nissan

Publié le 15/02/2021 à 09:13, mis à jour le 15/02/2021 à 16:51

Titres en action: Nestlé, SNC-Lavalin, Dorel, Nissan

Publié le 15/02/2021 à 09:13, mis à jour le 15/02/2021 à 16:51

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Bientôt dans un détaillant près de chez vous: une version végétalienne de l’emblématique barre chocolatée KitKat.

 

Nestlé (NESM.SG, 93 euros) n’a pas précisé la recette derrière sa nouvelle friandise baptisée «KitKat V», mais le géant suisse a annoncé lundi qu’il offrirait «bientôt une délicieuse option à base de plantes qui atteint l’équilibre parfait entre une gaufrette croustillante et un chocolat onctueux». L’entreprise dit avoir déjà lancé des options sans produits laitiers à base de riz, d’avoine, de soja, de noix de coco, de pois et d’amandes pour ses crèmes glacées et crèmes à café, entre autres. La barre KitKat V, qui doit faire son arrivée sur les étalages plus tard cette année dans «plusieurs pays à travers le monde», est certifiée végétalienne et utilise du cacao de source durable, affirme Nestlé. Tandis que le produit est mis à l’essai, il ne sera disponible que dans les boutiques KitKat Chocolatory ou en ligne, ainsi que chez certains détaillants. Il sera disponible en Grande−Bretagne, où la barre KitKat avait été développée à York à l’origine et où la version végétalienne a elle aussi été créée, mais pas aux États−Unis, où la friandise est produite sous un contrat de licence avec Hershey. Nestlé refuse pour le moment de fournir plus de détails sur les autres pays participant au déploiement initial de son nouveau produit.

 

SNC−Lavalin (SNC, 26,73$) a remporté son premier contrat de services d’ingénierie hydroélectrique aux États−Unis. La société montréalaise a annoncé lundi qu’elle offrira ses services d’ingénierie dans le cadre de trois projets hydroélectriques en Pennsylvanie pour ajouter des centrales sur des sites appartenant au Corps des ingénieurs de l’armée des États−Unis. Son président et chef de la direction, Ian Edwards, a déclaré par communiqué que ce contrat s’inscrit dans la stratégie de l’entreprise liée à l’augmentation ses capacités en matière d’hydroélectricité sur le marché américain. Le contrat de Rye Development qui consiste à moderniser et remettre en état des barrages existants s’aligne également avec les efforts de développement durable. Le chef de la direction de Rye Development, Paul Jacob, affirme que ces projets visent à fournir une énergie fiable et renouvelable dans la région de Pittsburgh. Le contrat, dont la valeur n’a pas été précisée, comprend la technologie de modélisation des données des projets de construction (BIM), des études sur le terrain, l’évaluation environnementale et l’octroi de permis.

 

Industries Dorel (DII.B, 15,78$) annonce avoir résilié un accord de privatisation après des discussions avec les actionnaires. Un groupe dirigé par Cerberus Capital Management avait précédemment accepté d’acheter des actions en circulation de Dorel pour 16$ chacune, à l’exception des actions détenues par la famille qui contrôle les actions à vote multiple de la société. Mais le directeur général de Dorel, Martin Schwartz, a déclaré que les actionnaires indépendants voyaient un plus grand potentiel pour Dorel en tant qu’entité publique. Le fabricant de sièges d’auto, de poussettes, de vélos et de meubles pour la maison prévoyait de rencontrer les actionnaires mardi, mais a annulé la réunion après avoir examiné le vote des actionnaires et mis fin à l’accord. La société montréalaise Dorel a déclaré que la décision de mettre fin à l’accord de privatisation était mutuelle.

 

Le japonais Nissan (7201.T, 609 yens) a démenti lundi être en discussions avec le géant technologique américain Apple, qui envisagerait de raviver son ancien projet de véhicule électrique et autonome, au grand dam de certains investisseurs à Tokyo qui espéraient un tel partenariat. «Nous ne sommes pas en discussions avec Apple. Mais Nissan est toujours ouvert à explorer des collaborations et des partenariats pour accélérer la transformation industrielle», selon une déclaration du groupe transmise à l'AFP. Pionnier des véhicules électriques avec la Leaf, s'apprêtant à lancer cette année son cross-over électrique Ariya et disposant d'un système d'assistance à la conduite (ProPilot), Nissan était l'un des noms qui circulaient le plus sur les marchés pour s'allier avec Apple. Les deux groupes s'étaient parlé récemment selon le Financial Times, mais les négociations ont tourné court parce que le groupe américain aurait souhaité effacer la marque de son partenaire industriel au profit de la sienne. Les investisseurs appréciaient toutefois moins cette fierté: le titre de Nissan a fini en net repli lundi à la Bourse de Tokyo (-2,83% à 609,90 yens), à rebours d'un indice vedette Nikkei en pleine forme (+1,91% à 30 084 points).

 

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: Wall Street et Toronto terminent en forte hausse

Mis à jour à 17:14 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les indicateurs laissent croire que l'économie se rétablira plus vite que prévu.

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi
07:20 | LesAffaires.com et AFP
Titres en action: Recipe Unlimited, Tesco, Dassault Aviation et Honda
Mis à jour à 13:54 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Canadian Natural Resources, Bombardier...
Mis à jour le 04/03/2021 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Bourse: Wall Street et Toronto terminent en forte hausse

Mis à jour à 17:14 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les indicateurs laissent croire que l'économie se rétablira plus vite que prévu.

Titres en action: Recipe Unlimited, Tesco, Dassault Aviation et Honda

Mis à jour à 13:54 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.