Titres en action: Hyundai, Toyota, Wendel, CAE, ...

Publié le 07/09/2021 à 10:48, mis à jour le 07/09/2021 à 12:31

Titres en action: Hyundai, Toyota, Wendel, CAE, ...

Publié le 07/09/2021 à 10:48, mis à jour le 07/09/2021 à 12:31

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Hyundai (HYMTF, 43 $US) accélère encore dans l'hydrogène et compte proposer des moteurs à hydrogène sur tous ses utilitaires à partir de 2028, a annoncé mardi le constructeur. Pionnier dans l'hydrogène parmi les groupes automobiles, avec notamment son VUS Nexo et des premiers poids lourds sur les routes européennes, le géant coréen promet des véhicules à pile à combustible au prix des électriques à partir de 2030. Dès 2023, la troisième génération de piles à combustible de Hyundai sera deux fois moins chère, bien moins volumineuse et plus puissante que la précédente, a assuré le constructeur lors d'une conférence de presse en ligne. Le groupe a présenté un prototype futuriste de remorque, le «trailer drone», mû par des essieux autonomes fonctionnant à l'hydrogène. Alors que l'hydrogène se présente comme alternative à l'essence pour la course automobile, le groupe a également dévoilé un concept de voiture de sport: la Vision FK, dotée d'une pile à combustible et d'une batterie électrique, promet un 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes et 600 kilomètres d'autonomie.

Le numéro un mondial de l'automobile Toyota (TM, 181 $US) a annoncé mardi son intention d'investir 1 500 milliards de yens (11,5 milliards d'euros) d'ici 2030 dans le développement de nouvelles batteries, alors qu'il veut se renforcer sur le segment porteur des véhicules électriques. Le géant japonais prévoit de développer ses véhicules et batteries de manière intégrée, afin de viser une baisse de 50% des coûts de production par véhicule d'ici 2030, selon une présentation du groupe. Toyota cherche à développer des batteries lithium-ion non seulement moins coûteuses (sans cobalt et sans nickel), mais aussi plus compactes, à plus haute durée de vie et à plus haute densité énergétique. Toyota, qui vise la neutralité carbone à horizon 2050 (et dès 2035 pour ses usines), cherche également à bâtir un cycle de vie vertueux pour ses batteries, censées être réutilisées ou recyclées par la suite. En avril, Toyota avait annoncé qu'il comptait lancer 15 modèles à batteries électriques d'ici 2025, sa première offensive réellement significative sur ce segment.

La société d'investissement Wendel (MF.PA, 122,90 €) a vu son bénéfice net repasser dans le vert au premier semestre, à 131,1 millions d'euros contre une perte nette de 203,7 millions, un an plus tôt, selon un communiqué publié mardi. Le groupe — dont le portefeuille est notamment composé de Bureau Veritas, Stahl, Cromology ou encore Constantia Flexibles — avait déjà fait état en juillet d'un rebond de l'activité au premier semestre, avec un chiffre d'affaires de près de 4 milliards d'euros, soit une hausse d'un peu plus de 11,3% par rapport au premier semestre 2020, dont 14,7% de croissance organique. Wendel avait alors souligné que si ce niveau global d'activité ne permettait pas de rattraper celui du premier semestre 2019, avec 4,26 milliards d'euros engrangés alors, il marquait cependant «un rebond très profitable des sociétés du portefeuille au premier semestre 2021, avec des niveaux d'activité généralement supérieurs à ceux du premier semestre 2019». Au 30 juin, l'actif net réévalué (ANR), l'indicateur clé qui représente la création de valeur générée pour les sociétés présentes dans son portefeuille, s'établissait à «un niveau historiquement élevé» de 189,1 euros par action, en hausse de 36,5% sur un an.

L'assureur français Axa (CS.PA, 23,55 $US) a annoncé mardi avoir finalisé la cession de ses activités dans le Golfe auprès du géant koweïtien Gulf insurance group (GIG), qui avait été annoncé fin 2020. Axa a ainsi cédé ses participations de 50% dans Axa Golfe et de 34% dans Axa Cooperative Insurance Company, en Arabie saoudite. Le montant de la transaction s'élève à 264 millions d'euros (ou 222 millions d'euros). Quant à la participation de 28% dont dispose l'assureur dans Axa Green Crescent Insurance Company, dans les Émirats arabes unis, la transaction de 5 millions de dollars américains «a reçu les autorisations réglementaires et devrait également être finalisée prochainement», précise le communiqué d'Axa. Créé en 1962, le GIG est l'un des premiers assureurs de la région du Golfe, avec 2,7 milliards $US d'actifs consolidés à fin juin. Ses actionnaires sont la holding d'investissement Kuwait Projects Co (Kipco), détenteur majoritaire du capital du groupe, et le groupe canadien d'assurance Fairfax.

Le groupe suisse Adecco (50,96 $CHF) a annoncé mardi une nouvelle acquisition, avec le rachat pour 65 millions d'euros du français QAPA, qui va lui permettre de se renforcer dans le recrutement en ligne pour le travail intérimaire. Le recrutement numérique fait partie des grands axes de croissance d'Adecco, a rappelé le groupe dans un communiqué. Lancée en 2017, la plateforme QAPA propose aux candidats des offres de mission intérimaire par courriel, SMS et message vocal une fois leur CV téléchargé et analysé, indique QAPA sur son site. Elle compte plus de 500 clients allant des petites et moyennes entreprises aux grands groupes, avec une base d'environ 4,5 millions de travailleurs, souligne Adecco. QAPA, qui fait partie de la sélection French Tech 120 regroupant les entreprises technologiques les plus prometteuses du pays, s'appuie sur l'intelligence artificielle pour proposer offres et profils aux candidats et entreprises.

 

CAE (CAE, 30,19$US) et Air Canada (AC.TO, 24,47) ont annoncé mardi la signature d’un accord de partenariat de cinq ans sur la formation à la maintenance. L’entente exclusive fait de CAE l’organisme de formation approuvé par Transports Canada pour la maintenance et l’ingénierie des aéronefs d’Air Canada. Les détails financiers de l’entente n’étaient pas immédiatement disponibles. Les deux entreprises ont précisé que l’accord comprenait l’élaboration, la gestion et la prestation de toutes les formations à la maintenance et à l’ingénierie d’Air Canada. CAE construit des simulateurs de vols et offre des services de formation, notamment pour l’aviation civile, la défense et la sécurité, et pour les secteurs des soins de santé.

Sur le même sujet

Axa cède ses activités d'assurance à Singapour à HSBC

16/08/2021 | AFP

Le montant de la vente se chiffre à 575 millions de dollars américains.

Le profit d'Intact grimpe à 133 millions$

01/08/2012

Intact Corporation financière (TSX:IFC) a dévoilé mercredi un résultat net de 133 millions ...

À la une

Les nouvelles du marché

Il y a 58 minutes | Refinitiv

Des Rohingyas poursuivent Facebook, traitement de GSK-Vir, Intel, les pétrolières et American Airlines.

Titres en action: American Airlines, Intel, Airbus, ABB

Mis à jour il y a 1 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Main-d'oeuvre: les 60-74 ans ne seront pas une panacée pour le secteur manufacturier

01/12/2021 | François Normand

SECTEUR MANUFACTURIER. Il faut par exemple avoir de bonnes capacités physiques pour travailler dans une aluminerie.