Le détaillant Aritzia a déjà de fortes attentes à satisfaire


Édition du 29 Octobre 2016

Le détaillant Aritzia a déjà de fortes attentes à satisfaire


Édition du 29 Octobre 2016

Par Dominique Beauchamp

Comme le veut la tradition, 25 jours après le prospectus, huit courtiers amorcent le suivi du titre du détaillant Aritzia (ATZ, 19 $) qu'ils ont envoyé en Bourse avec huit recommandations d'achat. Leurs cours cibles d'un an, qui varient de 22 à 26 $, laissent entrevoir des gains de 15 à 36 % pour le titre pourtant déjà chèrement évalué. Avec seulement 76 boutiques, le marchand recèle un fort potentiel de croissance, surtout aux États-Unis. Tous jugent que la société atteindra facilement ses objectifs : doubler ses ventes d'ici 2021 et faire croître ses bénéfices d'environ 25 % par an. Le titre mérite une évaluation élevée parce que le détaillant croît plus rapidement que ses semblables, assure Mark Petrie, de CIBC, qui souligne aussi la grande productivité de ses boutiques. Irene Nattel, de RBC, aime le positionnement entre la mode éphémère et le luxe abordable, le contrôle du détaillant sur ses 10 marques maison exclusives et l'équilibre entre les articles essentiels et les collections à la mode. Les investissements déjà réalisés dans un progiciel de gestion, des terminaux aux points de vente et un site transactionnel mondial impressionnent Camilo Lyon, de Canaccord Genuity. Patricia Baker, de Scotia, compare Aritzia à Lululemon à ses débuts. John Morris, de BMO, apprécie son approche systématique et la valeur d'estime de sa marque auprès de ses clientes fidèles.

À la une

Lithium en territoire cri: une mine qui divise et ravive de vieilles blessures

La région autour de Nemaska possèderait l‘un des plus grands gisements de spodumène au monde.

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

04/02/2023 | François Normand

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.