La consommation, un refuge qui devient coûteux


Édition du 18 Octobre 2014

Avec un S&P/TSX, un baril de pétrole et un huard presque en chute libre, les investisseurs redécouvrent les vertus des industries plus stables et apprécient plus que jamais leur bonne gestion de capital. Les bénéfices et les flux de trésorerie plus prévisibles ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: Lassonde, Cominar et Canadian Tire

Que faire avec les titres d’Industries Lassonde, Cominar, et Canadian Tire?

Les ventes de Canadian Tire grimpent pendant la pandémie

La division pétrolière a cependant grevé cette bonne performance.

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.