«Google a l’argent pour investir dans les bonnes idées», François Têtu, gestionnaire de portefeuille chez Valeurs mobilières Desjardins


Édition du 11 Mars 2017

«Google a l’argent pour investir dans les bonnes idées», François Têtu, gestionnaire de portefeuille chez Valeurs mobilières Desjardins


Édition du 11 Mars 2017

Par Stéphane Rolland

Quelle société trouvez-vous attrayante en ce moment ?

FRANÇOIS TÊTU - Alphabet (GOOGL, 828,50 $ US), la maison mère de Google, est en tête de son marché. La société a tellement de liquidités qu'elle peut investir massivement en recherche et développement ou utiliser cet argent pour acheter d'autres entreprises. Les entrepreneurs sont nombreux à frapper à sa porte. C'est presque devenu un fonds de capital de risque. Comme son équipe a l'embarras du choix, elle peut mettre la main sur les meilleures idées. À long terme, l'intelligence artificielle a un fort potentiel de croissance, et je crois que Google se démarquera dans ce secteur.

Quelles régions trouvez-vous attrayantes en ce moment ?

F.T. - Quand les gens sont pessimistes, c'est parfois le moment de jeter un coup d'oeil. L'indice boursier du Mexique a fortement corrigé. La devise s'est dépréciée. Il va y avoir un mur. Donald Trump va déporter les immigrants illégaux au Mexique. Il songe même à le faire pour ceux qui ne sont pas originaires du pays. Ça va mal. En Turquie, l'indice, pour sa part, a baissé de 65 %. Toutefois, lwe gouvernement songe à adopter des réformes qui, si elles vont de l'avant, pourraient attirer un flux de capitaux vers le pays. Ce n'est pas nécessairement le moment d'acheter un FNB indiciel de ces deux pays, mais ils sont sur mon radar. Est-ce qu'ils le seront dans trois mois, dans un an ? Je ne le sais pas.

Dans le contexte actuel de faibles taux d'intérêt, que faites-vous avec la portion «revenus fixes» de votre portefeuille ?

F.T. - C'est plus complexe d'investir dans les obligations, car le marché haussier est terminé. Il faut donc être plus prudent. C'est pour cette raison qu'on met une partie du portefeuille dans le iShares Conservative Short Term Strategic Fixed Income ETF (XSC). La durée des titres n'excède pas cinq ans. Je pense aussi qu'on a vu le creux des actions privilégiées l'an dernier. Le FNB Horizons Actif (HPR) actions privilégiées est géré par Fiera et ils font du bon travail. Je l'ai fait par le passé, et investir dans les actions privilégiées est un travail de moine. Ça vaut la peine de payer pour la gestion active plutôt que de prendre un FNB indiciel.

Les recommandations d'analystes sur Alphabet (GOOGL, ---$ US)

3 Conserver

45 Acheter

1 Vendre

Cours cible : 991,92 $ US

Source : Bloomberg

CV

François Têtu

Gestionnaire de portefeuille chez Valeurs mobilières Desjardins

François Têtu cumule plus de 25 années d'expérience dans l'industrie. Il gère un actif de près de 200 M $.

À suivre dans cette section

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.