Canam privatisée, avec une prime de 98%

Publié le 27/04/2017 à 09:53

Canam privatisée, avec une prime de 98%

Publié le 27/04/2017 à 09:53

Par lesaffaires.com

Le groupe Canam (Tor., CAM) a annoncé ce jeudi la conclusion d'un accord définitif en vertu duquel des membres de la famille Dutil et American Industrial Partners (AIP) acquerront la totalité des actions ordinaires émises et en circulation. L'action du spécialiste de la construction s'envole en Bourse de 95%, le cours se calquant sur la prime de privatisation, à 12,15 dollars.

Il est prévu que la Caisse de dépôt et placement du Québec et le Fonds de solidarité FTQ, actionnaires de longue date, participeront à la transaction en transférant notamment la totalité ou une partie de leurs actions.

La Caisse, le Fonds et la famille Dutil pourraient détenir en conséquence une participation pouvant atteindre 40 % dans la nouvelle entreprise.

Les actionnaires toucheront 12,30 $ en espèces par action, ce qui représente une prime de 98,4 % par rapport au cours de clôture des actions à la Bourse de Toronto ce mercredi.

L'achat de la totalité des titres de capitaux propres de Canam représente une valeur d'entreprise totale d'environ 875 millions de dollars $, en ce compris la prise en charge de la dette existante.

Le conseil d'administration a approuvé la transaction à l'unanimité et recommande à l'unanimité que les actionnaires votent en faveur de la transaction. Canam maintiendra son siège social au Québec.

«La transaction proposée est une formule gagnante-gagnante pour toutes les parties prenantes de Canam », a déclaré par voie de communiqué Marc Dutil, président et chef de la direction de Canam. «Elle offre aux actionnaires une prime en espèces importante sur leurs actions, tout en assurant le succès à long terme de l'entreprise pour ses employés, ses partenaires commerciaux et ses autres parties prenantes.»

Du côté d'AIP, avec qui le groupe de solutions pour l'industrie de la construction avait déjà collaboré dans le passé, on se félicite. «Canam est une formidable histoire de réussite québécoise, et nous sommes très heureux de travailler avec la famille Dutil pour poursuivre sa longue tradition d'excellence. Nous avons un grand respect pour la culture d'entrepreneuriat de Canam et nous serons un partenaire actif et dévoué qui collaborera avec la famille Dutil et l'équipe de dirigeants et d'employés talentueux de Canam dans le cadre de la réalisation d'un programme d'exploitation visant à promouvoir la position de leader de Canam dans le secteur», a assuré Joel Rotroff, associé au sein d'AIP.

Le titre CAM avait perdu 60% de sa valeur depuis son sommet d'octobre 2015. Pourtant, aucun analyste n'avait suggéré de le vendre en dépit des mauvaises surprises qui se sont accumulées. Créant beaucoup de frustration envers certains actionnaires, car les analystes émettent rarement des recommandations de vente, de peur de se mettre à dos les pdg ou leurs collègues banquiers qui espèrent réaliser de lucratives émissions d'actions. À (re)lire dans la récente chronique de Yannick Clérouin: ce que les analystes ne vous disent pas.

On croit désormais comprendre pourquoi le patron de Canam ne désirait pas accélérer les rachats d'actions à un prix supérieur à la valeur comptable du titre, évaluée à 12,80$, même si, dans le cadre du programme en vigueur, il y était autorisé.

 


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approche.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.