Titres en action: Hexo, Dollarama, Facebook...

Publié le 14/06/2019 à 07:04, mis à jour le 14/06/2019 à 07:13

Titres en action: Hexo, Dollarama, Facebook...

Publié le 14/06/2019 à 07:04, mis à jour le 14/06/2019 à 07:13

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le producteur de cannabis Hexo(HEXO, 7,81$) a annoncé jeudi son intention de lancer des produits à base de cannabidiol dérivés du chanvre dans huit États américains en 2020, après avoir dévoilé des résultats du troisième trimestre inférieurs aux attentes, ce qui a fait plonger son action. Le chef de la direction d'Hexo, Sébastien St-Louis, n'a pas précisé quels États étaient priorisés, mais l'entreprise espère entrer légalement aux États-Unis par l'entremise d'une coentreprise avec le brasseur Molson Coors. M. St-Louis a ajouté qu'Hexo prévoyait de lancer une série de produits, et que des discussions à divers niveaux avaient été engagées avec une soixantaine de sociétés du classement Fortune 500 en vue d'éventuels partenariats. «Nous pensons pouvoir entrer avec nos partenaires du Fortune 500. (...) Nous pensons que nous pouvons exploiter leur distribution existante et utiliser des canaux autres que ceux de la marijuana», a-t-il expliqué jeudi lors d'une conférence téléphonique. Le cannabis est légal pour un usage médical et récréatif dans plusieurs États américains, mais il reste illégal au niveau fédéral au sud de la frontière. Toutefois, l'adoption d'une loi américaine sur l'agriculture, à la fin de l'an dernier, a permis la culture du chanvre à des fins d'extraction du cannabidiol. Hexo a affiché plus tôt jeudi ses résultats financiers pour le troisième trimestre clos le 30 avril, au cours duquel la société a réalisé un chiffre d'affaires de 13 millions $, comparativement à celui de 1,24 million $ de la même période un an plus tôt _ soit avant la légalisation du cannabis récréatif, en octobre dernier. Cependant, ces revenus étaient inférieurs à ceux de 14 millions $ attendus par les analystes, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon. La perte nette trimestrielle d'Hexo a atteint 7,75 millions $, comparativement à 1,97 million $ un an plus tôt, alors que les charges d'exploitation ont bondi à 24,1 millions $, contre 5,3 millions $ pour la même période en 2018.

L'action de Dollarama(DOL, 46,99$) a grimpé de plus de 11 pour cent jeudi, après que le détaillant à bas prix a relevé ses prévisions de croissance des ventes pour l'exercice en espérant que sa stratégie visant à augmenter le trafic et le volume de ventes porterait ses fruits. Le titre du détaillant montréalais a gagné 4,78 $ pour clôturer à 46,99 $ à la Bourse de Toronto. Dollarama a annoncé jeudi qu'elle s'attendait à une croissance du chiffre d'affaires de ses magasins ouverts depuis au moins un an de 3 pour cent à 4 pour cent. À la fin du dernier trimestre, elle avait prédit que cette croissance serait d'entre 2,5 pour cent et 3,5 pour cent. Dollarama s'est concentré sur l'augmentation de l'achalandage et des ventes unitaires, car elle a peu de marge de man?uvre pour augmenter les prix, même si certains coûts augmentent, a souligné le chef de la direction, Neil Rossy, lors d'une conférence téléphonique. «Nous continuons de naviguer dans un contexte de faible inflation, dans lequel les détaillants hésitent davantage à refiler les coûts aux consommateurs.» M. Rossy a refusé de préciser la stratégie de la société pour attirer plus de clients et leur faire acheter plus d'articles par visite, mais s'est dit satisfait des résultats qui ont vu les ventes des magasins comparables progresser de 5,8 pour cent au premier trimestre.

Critiqué pour sa gestion des données personnelles de ses usagers, Facebook(FB, 177,47$US) a décidé de limiter les possibilités de faire certaines recherches poussées sur la plateforme. Mais cette décision fait aussi des mécontents: les journalistes et ONG qui se servaient de cet outil pour enquêter. Le réseau social a annoncé cette semaine suspendre certaines fonctions de son moteur de recherche «Graph Search», qui permet par exemple à un utilisateur de savoir qui dans sa liste d'amis est amateur de tel groupe de musique ou vit dans telle ville. Même s'il ne permettait d'accéder qu'à des données publiques librement divulguées par les utilisateurs, cet outil avait dès son lancement en 2013 été très critiqué. Dans sa version avancée, il permettait en effet d'accéder facilement à une multitude de données et de contenus sur les usagers («likes», commentaires, etc), laissant la porte ouverte à des abus, notamment au «stalking», le fait de traquer des gens pour les surveiller.


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Titres en action: Semafo

Mis à jour le 23/03/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: BRP, Air Canada, InterContinental, Google...

20/03/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Banque Nationale, Cascades, CIBC...
19/03/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Air Transat, Amazon, Google...
18/03/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Amazon, McDonald's, WestJet...
17/03/2020 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Bourse: le Dow, le S&P 500 et le Nasdaq montent de plus de 7%

Mis à jour à 16:54 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Une lueur d'espoir sur le front du coronavirus semble animer le marché.

Titres en action: Postmedia, Fujifilm, Ocado, Rolls Royce...

Mis à jour à 13:26 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La résilience de l'industrie pétrolière subit son pire test

BLOGUE INVITÉ. L'industrie du pétrole vit la pire crise de son histoire. Quelles perspectives? Réponses d’Yvan Cliche.