Aurora Cannabis bondit de plus de 18% lundi

Publié le 17/09/2018 à 12:09, mis à jour le 17/09/2018 à 13:59

Aurora Cannabis bondit de plus de 18% lundi

Publié le 17/09/2018 à 12:09, mis à jour le 17/09/2018 à 13:59

Les actions d’Aurora Cannabis (ACB) prenaient plus de 18 % lundi, en fin d’avant-midi, après la publication d’informations voulant que le producteur de marijuana soit en discussion avec la compagnie Coca-Cola (KO) pour développer des boissons infusées.

Les actions de la société établie à Edmonton sont demeurées au-dessus de la barre des 10 $ depuis la mi-séance après la diffusion d’un reportage sur les pourparlers en cours par la chaîne de télévision spécialisée en affaires BNN Bloomberg, citant des sources.

Les actions d’Aurora Cannabis se négociaient à 9,74 $, en hausse de 1,20 $, soit 14,1 %, en fin d’avant-midi. Elles ont grimpé plus tôt dans la séance jusqu’à 10,42 $.

Des sources ont indiqué à BNN Bloomberg que la plus grande entreprise de boissons au monde était intéressée par le développement de boissons infusées au cannabidiol (CBD), l’élément non psychoactif du cannabis.

Une porte-parole d’Aurora Cannabis a confirmé que la société était intéressée par les boissons infusées et qu’elle avait l’intention de pénétrer ce marché. Elle a cependant refusé de commenter les démarches de développement commercial avant qu’elles ne soient finalisées.

Coca-Cola s'intéresse au CBD, mais pas au cannabis

« Comme beaucoup d’autres dans l’industrie des boissons, nous étudions de près la croissance un peu partout dans le monde du CBD, un principe non psychoactif (du cannabis), comme ingrédient dans des boissons destinées au bien-être », a indiqué le groupe Coca-Cola dans un communiqué.

« Ce secteur évolue rapidement », a ajouté Coca-Cola. « Aucune décision n’a encore été prise. »

Le CBD ne provoque pas d’euphorie. C’est le THC, un autre élément actif du cannabis, qui procure cette sensation.

Coca-Cola affirme d’ailleurs « ne pas être intéressée par la marijuana ou le cannabis ». 

Reste que la plante suscite actuellement un véritable engouement chez les géants de l’agroalimentaire, plusieurs d’entre eux faisant le pari que la marijuana sera légalisée dans de nombreux pays à travers le globe dans les prochaines années.

La consommation et la culture du cannabis deviendront déjà légales au Canada le 17 octobre, faisant du pays le premier du G7 à autoriser cette drogue douce.

Le brasseur Molson Coors a déjà annoncé qu’il se lançait dans la production de boissons non alcoolisées à base de cannabis en partenariat avec le groupe canadien The Hydropothecary Corporation (Hexo), un producteur de cannabis thérapeutique.

Constellation Brands, le propriétaire des bières Corona et Modelo et de la vodka Svedka, a lui récemment injecté plusieurs milliards de dollars dans l’entreprise canadienne Canopy Growth.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Si l'histoire se répète... la Bourse tiendra bon

Édition du 24 Août 2019 | Dominique Beauchamp

Pendant que les investisseurs s'émeuvent du repli de 4,7 % de la Bourse américaine depuis son sommet de juillet, de ...

Bourse: un peu d'espoir, avant la grande rentrée

BLOGUE. En septembre, la Fed et la BCE donneront un autre coup de pouce monétaire à l'économie.

À la une

Lanaudière accélère son expansion

Édition du 24 Août 2019 | Pierre Théroux

FOCUS LANAUDIÈRE. La forte croissance des dernières années dans Lanaudière a même engendré un heureux problème.

Quel avenir pour les taux? Heure cruciale pour la Fed

Il y a 7 minutes | AFP

Le patron de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, va prononcer vendredi à Jackson Hole un discours crucial.

La Fed veut garder «ses options ouvertes» sur l'évolution des taux

21/08/2019 | AFP

La Fed estime que la faible croissance mondiale et les tensions commerciales risquaient de ralentir l'économie des É-U.