À surveiller: Starbucks, Roots et Bombardier

Publié le 11/12/2020 à 09:14

À surveiller: Starbucks, Roots et Bombardier

Publié le 11/12/2020 à 09:14

Par Denis Lalonde
Un café Starbucks

(Photo: Getty images)

Que faire avec les titre de Starbucks, Roots et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Starbucks (SBUX, 105,39$US) relève ses prévisions à long terme

Le géant mondial de la torréfaction Starbucks a profité de la tenue de sa conférence biannuelle des investisseurs pour relever ses prévisions de bénéfices jusqu’à l’exercice 2024.

«Les changements les plus significatifs sont apparus dans la section financière avec de nouvelles prévisions à long terme, alors que celles pour l’exercice 2021 sont restées pratiquement inchangées», écrit l’analyste Gregory R. Francfort, de Bank of America.

Ce dernier souligne que Starbucks a relevé ses prévisions de ventes et de marges bénéficiaires avec de nouvelles prévisions de bénéfice par action en croissance de 10% à 12% après l’exercice 2022, elles qui étaient de 10% auparavant.

La direction de la multinationale fonde ses prévisions sur un marché mondial du café en croissance au cours des prochaines années, lui qui pourrait atteindre 450 milliards de dollars américains d’ici 2023.

L’analyste relève ses prévisions de bénéfice par action pour l’exercice 2022 à 3,30$, comparativement à 3,10$ auparavant. Il justifie sa décision par la diminution des taux d’intérêt à long terme et par la poussée haussière des indices boursiers.

Il prévient toutefois que du côté de la concurrence, de grandes chaînes qui disposent de plus de capitaux veulent se positionner dans le marché desservi par Starbucks. «Mais des questions demeurent à propos de la santé financière des consommateurs et des hausses de salaire minimum en 2021. Cela nous incite à être plus constructifs envers les restaurants qui sont moins sensibles aux variations des cycles économiques», dit-il.

M. Francfort conserve une opinion «neutre» sur le titre de Starbucks, mais relève son cours cible sur un an à 105$US, lui qui était de 90$US.

 

 

Roots (ROOT, 2,46$): une meilleure exécution dans un environnement difficile

Sur le même sujet

Bombardier livre son 1000e avion Global

Le 1000e appareil a été livré à NetJets, qui détient l’une des plus importantes flottes de jets d’affaires au monde.

À surveiller: Dollarama, Uni-Sélect et Bombardier

30/11/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Dollarama, Uni-Sélect et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Reprendre le flambeau d'une entreprise sans se brûler

27/01/2022 | Catherine Charron

Voici comment un repreneur peut insuffler ses idées plus ambitieuses aux autres actionnaires.

Bourse: Wall Street finit en baisse, inquiète de la trajectoire de la Fed

Mis à jour le 27/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse au terme d'une nouvelle séance volatile.

Titres en action: Rogers, McDonald's, Dow, STMicroelectronics, Nestlé

Mis à jour le 27/01/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.