À surveiller: Starbucks, Roots et Bombardier

Publié le 11/12/2020 à 09:14

À surveiller: Starbucks, Roots et Bombardier

Publié le 11/12/2020 à 09:14

Par Denis Lalonde

Roots (ROOT, 2,46$): une meilleure exécution dans un environnement difficile

Le détaillant Roots a fait état d’un bénéfice par action supérieur aux prévisions des analystes pour son troisième trimestre.

L’analyste Vishal Shreedhar, de la Banque Nationale, maintient sa recommandation de «performance égale au secteur» pour le titre, mais relève son cours cible sur un an à 3,00$, lui qui était de 1,75$.

M. Shreedhar souligne que le détaillant a enregistré un bénéfice par action ajusté de 0,26$ pour le trimestre, ce qui est de loin supérieur à celui de 0,07$ attendu en moyenne par les analystes et à sa propre prévision de 0,11$.

À la période correspondante l’an dernier, Roots avait dégagé un bénéfice par action ajusté de 0,08$.

«Nous considérons les résultats comme étant favorables, grâce à la hausse des marges bénéficiaires et à la baisse des frais de vente, dépenses administratives et autres frais généraux et malgré une diminution des revenus», écrit l’analyste.

Les ventes ont totalisé 72,9 millions de dollars durant le trimestre, comparativement à 86,4 millions de dollars à la même période l’an dernier.

La direction de Roots souligne que ses ventes en ligne ont été robustes durant la période, grimpant de 40% par rapport à celles du 3e trimestre de l’exercice précédent.

«Les bénéfices supérieurs aux prévisions sont le résultat d’une meilleure exécution», affirme l’analyste, qui prévient toutefois que Roots devra affronter quelques défis pour le trimestre en cours.

En raison d’une hausse de cas de COVID-19, Roots a été forcée de fermer temporairement 25 boutiques au Manitoba (le 12 novembre) et dans la région de Toronto/Peel (le 23 novembre) pour un minimum de 4 semaines. «Durant les trimestres à venir, l’entreprise devra affronter un environnement où les promotions seront plus agressives, une baisse des subventions gouvernementales et la seconde vague de cas de COVID-19», dit M. Shreedhar.

Si la direction parvient à naviguer à travers la tempête en limitant les dommages, le potentiel à la hausse du titre pourrait être important selon lui, grâce à l’amélioration de l’exécution au sein de l’entreprise et à la valeur de sa marque.

 

 

La TD relève son cours cible sur un an sur le titre de Bombardier (BBD.B, 0,48$)

Sur le même sujet

Bombardier livre son 1000e avion Global

Le 1000e appareil a été livré à NetJets, qui détient l’une des plus importantes flottes de jets d’affaires au monde.

À surveiller: Dollarama, Uni-Sélect et Bombardier

30/11/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Dollarama, Uni-Sélect et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Bourse: Wall Street retrouve le moral et termine en forte hausse

Mis à jour le 07/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance sur un gain de plus de 300 points.

À surveiller: CGI, Dollarama et Lion Électrique

07/12/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de CGI, Dollarama et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: American Airlines, Intel, Airbus, ABB

Mis à jour le 07/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.