À surveiller: Marché Goodfood, DuPont et Cenovus Energy

Publié le 11/12/2019 à 09:11

À surveiller: Marché Goodfood, DuPont et Cenovus Energy

Publié le 11/12/2019 à 09:11

Par Jean Gagnon
Un repas prêt à cuisiner de la société Goodfood.

(Photo: Alain McKenna)

Que faire avec les titres de Goodfood Market, DuPont et Cenovus Energy? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Marché Goodfood (FOOD, 3,09 $): une fusion de deux concurrentes qui ne la menace pas

Metro annonçait lundi qu’elle vendait sa filiale dans le secteur des repas prêt-à-cuire Miss Fresh à Cook it, une autre société du secteur dont le siège social est à Montréal.

Pour Frederic Tremblay, analyste chez Desjardins, cette transaction ne causera qu’un changement plutôt mineur à la concurrence dans le secteur, et il croit que l’impact sur Goodfood sera neutre. Il recommande toujours l’achat du titre, et son cours cible est de 4,50$.

Selon les dirigeants de Cook it, l’achat de Miss Fresh créera une entité ayant 30 000 abonnés, 260 employés et 34 000 pieds carrés de surface de production.

Cela est bien loin de la taille de Goodfood qui compte sur 230 000 abonnés et 2 000 employés, note l’analyste. Pour la période de trois mois terminée le 30 novembre, Goodfood a ajouté 30 000 nouveaux abonnés à sa liste, soit la taille actuelle de la nouvelle société crée par la fusion de Cook it et Miss Fresh qui ont été créées respectivement en 2014 et en 2015.

Autre élément qui ne fait pas craindre pour l’avenir de Goodfood, selon l’analyste, Cook it et Miss Fresh sont deux sociétés dont les activités sont principalement concentrées au Québec, alors que Goodfood est un leader pan-canadien du secteur. Elle contrôle 40-45% des parts du marché canadien, alors que celles de la nouvelle société fusionnée sont estimées à 5-6%.

Par ailleurs, l’analyste ne croit pas que la vente de Miss Fresh par Metro signale une perte d’intérêt des épiciers envers les fournisseurs de repas prêt-à-cuire. Bien au contraire, il perçoit plutôt Goodfood comme un cas intéressant pour une éventuelle acquisition par un des épiciers compte tenu de sa situation de leader du secteur et de la croissance rapide de sa liste de clients.

 

DuPont (DD, 64,11 $US): une vente d’actifs afin de dégager de la valeur


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

L'allemande HelloFresh avale Chefs Plate

Mis à jour le 18/10/2018 | Martin Jolicoeur

Le nouveau groupe engrangera des ventes de 200M$. La concurrence s'intensifie pour Goodfood, Miss Fresh et Cook it.

Cook it fait son entrée chez Couche-Tard

16/11/2017 | Matthieu Charest

Dès le 23 novembre prochain, les boîtes de repas frais vont débarquer chez les dépanneurs.

À la une

Bourse: Wall Street en net recul, craignant le coronavirus

Mis à jour le 27/01/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a fini nettement dans le rouge lundi, craignant le coronavirus chinois.

Titres en action: Barrick Gold, Encana (Ovintiv), Domtar...

27/01/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

LG G8X Dual Screen: deux écrans, deux fois plus de... de quoi au juste?

27/01/2020 | Alain McKenna

BLOGUE. Ils ne se plient pas, ce qui est bien. Mais Android n’est pas très flexible non plus...