À surveiller: FedEx, Enbridge et Supreme Cannabis

Publié le 19/09/2019 à 09:03

À surveiller: FedEx, Enbridge et Supreme Cannabis

Publié le 19/09/2019 à 09:03

Par Jean Gagnon
Un camion de livraison de la société FedEx.

(Photo: Getty images)

Que faire avec les titres de FedEx, Enbridge et Supreme Cannabis? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

FedEx (FDX, 150,91 $US): La direction abaisse ses prévisions de bénéfices de 18%. Est-ce la dernière coupure ?

Un environnement macro-économique plus faible et les guerres de tarifs forcent maintenant la direction de FedEx à couper de 18% ses prévisions de bénéfices pour son année financière 2020. La réaction sur les marchés a été immédiate, le titre chutant de près de 13% durant le séance d’hier. Pour Allison Landry, analyste chez Credit Suisse, la chute du cours de l’action ne fut pas une surprise.

Certes, les résultats ont été décevants au cours des derniers trimestres, rendant de plus en plus difficile la tâche de se porter à la défense de l'entreprise. Mais l’analyste constate que la firme s’est laissée cette fois-ci un peu de marge de manoeuvre en fixant une fourchette plus large pour sa prévision de bénéfices par action, soit entre 11$US et 13$US.

Si l’on exclut l’éventualité d’une récession, on peut maintenant raisonnablement croire que les prochains résultats risquent peu de ne pas se situer à l’intérieur de la fourchette prévue par la société. Ainsi, cette coupure importante de la prévision de bénéfices de l'entreprise pourrait bien être la dernière et une ré-accélération de la croissance des bénéfices durant l’année financière 2021 devient maintenant possible, croit l’analyste.

À long terme, FedEx est bien positionnée stratégiquement, autant grâce à sa base d’actifs que sous l’angle des services offerts, pour profiter du marché domestique, pense l’analyste de Credit Suisse, car FedEx s’aligne bien entre autres avec les grands détaillants qui cherchent des moyens de concurrencer Amazon.

Malgré la coupure importante des prévisions de bénéfices et les risques reliés au commerce mondial, la direction de FedEx maintient son budget de dépenses en capital à 5,9 milliards $US pour son année financière 2020. La modernisation de sa flotte d’avions, ainsi que l’expansion et l’automatisation de ses centres Express demeurent des priorités, chacune étant un élément important de l’amélioration de l’efficacité à long terme.

La recommandation de l’analyste de Credit Suisse demeure «surperformance», mais son cours cible passe de 175$US à 168$US.

 

Enbridge (ENB, 46,70$): Une décision favorable de la Cour suprême du Minnesota

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

La revanche de la machine à café

Il y a 39 minutes | Maxime Bilodeau

Les conversations autour de la proverbiale machine à café ont plus que jamais leur place dans les milieux de travail.

L'informatique quantique, une menace pour les cryptomonnaies?

BLOGUE INVITÉ. L'informatique quantique constitue-t-elle une menace pour le cryptage des cybermonnaies comme le bitcoin?

McDonald's paie cher son retard dans les burgers végétariens

10:37 | AFP

L’indicateur permettant de prendre le pouls de l’activité et de la rentabilité a déçu aux États-Unis.