À surveiller: Facebook, Alimentation Couche-Tard et Loblaws

Publié le 25/07/2019 à 09:03

À surveiller: Facebook, Alimentation Couche-Tard et Loblaws

Publié le 25/07/2019 à 09:03

Par Jean Gagnon
Quelqu'un consulte Facebook à partir d'une tablette.

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Facebook, Alimentation Couche-Tard et Loblaws ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Facebook (FB, 204,66 $ US) : à part une amende salée, tout va bien

Le réseau social a dû inscrire des frais de 2 milliards $ US à ses états financiers du deuxième trimestre ce qui a fait chuter son bénéfice net de moitié comparativement à l’année précédente.

Mais mis à part cet élément non récurrent, les résultats ont plu aux investisseurs et le cours de l’action s’est apprécié de plus 1 % durant la séance d’hier.

Après un an de controverse à la suite du scandale de la fuite de données des utilisateurs du réseau social vers la société Cambridge Analytica, Stephen Ju, analyste chez CreditSuisse, se réjouit que ce sujet soit enfin derrière Facebook.

Pour le deuxième trimestre, la société de Palo Alto en Californie a réalisé des revenus ajustés de 15,1 milliards $ US et des bénéfices par action de 2,28 $ US, dans les deux cas supérieurs aux attentes de l’analyste qui prévoyait 14,7 milliards $ US et 1,93 $ US. Il note également que les revenus de publicité ont augmenté de 31 % prenant en compte un effet de taux de change neutre.

À la suite de ces résultats, l’analyste hausse ses prévisions pour l’ensemble de l’année autant celles des revenus ajustés que celles des bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) que celles des bénéfices par action. Il maintient sa recommandation « sur-performance » et il hausse son cours cible de 211 $ US à 235 $ US.

Plus important encore, dans une perspective stratégique, ces résultats permettront à Facebook de mettre moins d’emphase sur la monétisation de Messenger et de WhatsApp et de se concentrer plutôt sur l’épineuse question des données privées, selon l’analyse.

Stephen Ju croit que ce qui pourrait affecter Facebook affectera également les autres plateformes, rendant ainsi l’impact neutre sur une base concurrentielle.

Sur le même sujet

Couche-Tard élève encore son jeu

Édition du 07 Décembre 2019 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. L'offre record de 7,8 milliards de dollars comptant pour l'australienne Caltex reflète tout le ...

Refus de Caltex: Alimentation Couche-Tard demeure muette

Mis à jour le 03/12/2019 | La Presse Canadienne

Elle avait déposé une première offre de 32 $ AUS pour chaque action de Caltex en octobre dernier.

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

07/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...