À surveiller: Dollarama, BRP et Savaria

Publié le 13/09/2019 à 09:09

À surveiller: Dollarama, BRP et Savaria

Publié le 13/09/2019 à 09:09

Par Jean Gagnon
Le logo d'un magasin Dollarama.

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Dollarama, BRP et Savaria? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Dollarama (DOL, 48,14$): La priorité est sur l’achalandage

Le détaillant à petits prix québécois Dollarama vise surtout, actuellement, à augmenter l'achalandage dans ses magasins plutôt que de chercher à accroitre ses marges. C’est la conclusion que porte Keith Hewlett, analyste chez Desjardins, à la suite de la divulgation des résultats du deuxième trimestre de l’année financière 2020 de la société.

En conséquence, l’analyste réitère sa recommandation de «conserver» le titre et il réduit légèrement son cours cible de 49$ à 48$.

Au deuxième trimestre, Dollarama a réalisé des bénéfices par action dilués de 0,45$, ce qui s’avère inférieur à la prévision de 0,48$ de l’analyste de Desjardins. Les ventes des magasins comparables ont augmenté de 4,7%, stimulées par une hausse du traffic de 0,9% et de la grosseur du panier de 3,8%, note l’analyste.

Mais les marges brutes ont été affectées et ont baissé de 130 points de base. Quant aux dépenses générales et d’administration, elles augmentaient de 30 points de base. Toutefois, la direction indique qu’elle ne modifie pas sa prévision quant aux dépenses pour l’ensemble de l’année financière 2020.

Dollarama a pris certaines initiatives afin de stimuler ses ventes, constate l’analyste. Entre autres, elle offre sur ses tablettes un plus grand nombre de produits, comme des boissons et des collations de marques bien connues, à la fois pour consommation immédiate ou pour emporter, dit-il. De plus, elle semble avoir regroupé dans la fourchette de 1,25$ - 1,50$ les prix de ses sacs-cadeau, renversant ainsi une tendance qui la poussait vers des hausses de prix.

L’analyste conclut qu’il est intéressant que Dollarama ait pu augmenter le nombre de visites de ses clients en offrant de nouveaux produits attrayants. Sans aide de l’inflation, la grosseur du panier augmente, ainsi que le nombre de transactions. Mais le coût en est que les marges brutes sont sous pression. C’est ce qui l’incite à limiter sa recommandation à «conserver».

 

BRP (DOO, 52,01 $): Aucun signe tangible de ralentissement


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À surveiller: Dollarama, BRP et Molson Coors

Que faire avec les titres de Dollarama, BRP, et Molson Coors?

BRP revoit ses perspectives financières à la hausse

Mis à jour le 27/11/2019 | La Presse Canadienne

Les revenus ont totalisé 1,64 milliard $ ; ils s'étaient élevés à 1,39 milliard $ au même trimestre l'an dernier.

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.