À surveiller: Dollarama, Banque Scotia et Osisko

Publié le 29/05/2019 à 07:12

À surveiller: Dollarama, Banque Scotia et Osisko

Publié le 29/05/2019 à 07:12

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Dollarama, Banque Scotia et Osisko? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Dollarama (DOL, 43,21$): bon trimestre en vue et cible relevée

Patricia Baker, de Banque Scotia, profite du dévoilement prochain des résultats du premier trimestre, le 13 juin, pour relever son cours cible de 40 à 47$, soit 22,5 fois les profits prévus en 2021.

Le rebond de 41% du titre du détaillant d’articles à bas prix depuis le creux de décembre 2018 signale que les investisseurs croient en l’endurance du modèle d’affaires même si le nombre de clients en magasin diminue depuis quatre trimestres, soutient-elle.

Dollarama a délibérément choisi de limiter la hausse des prix pour préserver la proposition de valeur de sa marque aux yeux des consommateurs, renchérit l’analyste.

«Les investisseurs apprécient à nouveau l’importance de cette stratégie pour assurer le parcours de croissance à long terme du détaillant», évoque-t-elle.

Le détaillant a aussi promis d’améliorer son offre afin que les articles de 1 à 1,25 $ soient plus visibles dans chaque rayon pour stimuler la fréquentation et stimuler les ventes.

Pour le deuxième trimestre, Mme Baker prévoit une hausse de 9,7% du bénéfice à 0,34$ par action, conforme au consensus. Le rachat de 5% des actions depuis un an gonfle le bénéfice de 0,02$ par action.

Les ventes par magasin comparable devraient croître à un rythme fort respectable de 3,3%.

Le pire de l’impact annuel de la hausse du salaire minimum en Ontario et en Alberta devrait aussi disparaître des résultats.

Le premier trimestre donnera aussi un premier aperçu des ventes du nouveau site transactionnel destiné aux clients qui achètent les produits à la caisse. Le site est entré en fonction le 13 décembre 2018.

Mme Baker prévoit un léger recul de 0,2% à 37,4% de la marge brute, en raison du plafonnement des prix de vente.

Par contre, le contrôle des coûts et des gains de productivité en magasin devraient toutefois améliorer de 0,10% à 15% le ratio qui compare les dépenses générales et administratives aux ventes.

Le titre de Dollarama devrait pouvoir soutenir son évaluation actuelle étant donné son profil de croissance disciplinée, ses marges sans égales et un mode de fonctionnement peu gourmand en capital, conclut l’analyste.

Banque Scotia (BNS, 70,00$): des bénéfices inférieurs aux attentes pour un quatrième trimestre de suite


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

À surveiller: Banque Nationale, Banque Scotia et Banque BMO

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Banque Scotia, et BMO? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les titres canadiens favoris de Credit Suisse

16/08/2019 | Stéphane Rolland

La firme Credit Suisse a dévoilé les titres favoris de ces quatre analystes qui suivent des entreprises canadiennes.

À la une

Gare aux premières impressions à la Bourse

BLOGUE INVITÉ. Le mode «par défaut» des humains lorsqu'ils rencontrent un étranger est de faire confiance.

Votre retraite est-elle en péril?

EXPERT INVITÉ. Il existe un certain nombre de risques qui pourraient mettre en danger votre retraite. En voici quatre.

À surveiller: Mediagrif, Canopy Growth et Savaria

09:06 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Mediagrif, Canopy Growth et Savaria? Voici quelques recommandations d'analystes.